• valou

Eternità - Elodie Solare




J’avais hâte de retrouver la plume d’Elodie Solare. J’avais beaucoup aimé « Crois en moi » que j’avais chroniqué à l’époque sur le blog des Tentatrices.


D’emblée j’ai été happée par «Eternità» et particulièrement par le personnage de Letizia. Sur le papier, elle n’a rien d’une héroïne du quotidien, rien de ressemblant avec nous. Née dans une famille fortunée, son chemin est tout tracé. Si Leti peut paraître hautaine et prétentieuse, elle aime aussi frôler les limites en consommant souvent de la drogue , pour se détacher de sa réalité. Et c’est bien en ce point qu’elle m’a complètement touchée ! Peut être que matériellement, elle ne manque de rien, mais sur le plan affectif, Letizia n’a jamais reçu d’amour maternel, elle se sent si seule, si esseulée. Elle essaye de jouer à la femme, mais c’est encore une enfant qui souffre d’une solitude étouffante. Je crois que c’est le peu d’estime qu’elle a pour elle-même et sa façon de se déprécier sans cesse qui m’ont particulièrement émue. Sa relation avec sa mère, faite de mépris et de jalousie, fait qu’on ne peut que s’attacher à Letizia, tant elle est perdue et mal-aimée.


Sa rencontre avec Alexis et les choix de carrière de son père va bouleverser ses priorités,, son quotidien, sa vie, sa façon d’envisager l’avenir.


Elodie Solare signe ici une très belle romance, teintée de suspens. Chapitre après chapitre, elle nous rend accros au tandem formé par Leti et Alexis. L’alternance de leurs points de vue apporte beaucoup de rythme à l’ensemble. Le désir et à l’attirance montent crescendo entre ces deux personnages, comme un besoin, une nécessité d’être proche de l’autre et de le posséder. Entre eux, c’est le feu de la passion qui jaillit et le besoin de fusionner leur corps, malgré les interdictions qu’ils se sont fixés, malgré les nombreux obstacles qui jalonnent leur destin.

Les parenthèses nantaises puis corses m'ont rendue addict à ce couple atypique qui lutte si fort pour que la force de son amour puisse perdurer.


On sent que l’auteure s’est inspirée de plusieurs références pour construire son récit, notamment pour l’arc narratif autour des services secrets français. Il souffle comme une légère brise venue du «Bureau des Légendes» sur «Eternità». J’ai aimé lire ce clin d’oeil.


Par ailleurs, Elodie Solare apporte beaucoup de soin à ces personnages secondaires. Je prendrais pour exemple celui de Fabien malaisant au possible avec Léti. A plusieurs reprises, l’auteure lui donne voix au chapitre et cela permet de comprendre davantage le positionnement de ce personnage. De sang bleu, la façon de raisonner de cet homme est assez flippante...


Mais plus j’avançais dans l’histoire, plus je sentais que je me rapprochais de la fin. Je n’avais aucune envie de quitter ces personnages auxquels je me suis beaucoup attachée. Leti m’a émue souvent, Alexis m’a impressionnée par son courage et sa ténacité. Leur amour si fulgurant et à la fois si solide m’a totalement transportée. Alors, mon seul bémol à cette histoire est celui-ci : c’était trop court !!!!! J’aurai aimé en lire davantage, en savoir un peu plus sur l’avenir de certains personnages. Cette fin a été brutale pour moi car je n’avais vraiment pas envie d’arrêter cette lecture...


Une chose est certaine Elodie Solare a une plume magique pour vous accrocher à ses romances, au point de ne plus vouloir les quitter et tourner la dernière page…


« Ti tengu cara per l’éternità »

Alexis.



#avislivresque

#eternità

#alire

©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com