top of page
  • Photo du rédacteurChasing Romance

Il était une fois - Tome 1 : Mon premier baiser -Chlore Smys & Juliette Pierce





Nous remercions les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.



Quand les Twins publient, les Chasing chroniquent : CQFD !

Cette fois-ci les Devils nous proposent une duologie dans l’univers de Sinner Love. D’ailleurs, quel plaisir de retrouver Darrow et Hazel et de les lire parents. Les clins d’oeil à Just Win Baby et Queen Of Heart sont hyper plaisants. Cela m’a permis de susurrer à nouveau dans mes notes vocales à Jouly, la douce appellation de « Ephraïm Fucking Shuster» ;-)


Venons en au fait. Ici on fait connaissance avec la fille de Darrow et Hazel, la douce Aurora. Cette brillante lycéenne est sur couvée par ses parents et particulièrement son père. Son avenir est tout tracé. Elle brille dans ses études et enchaîne les multiples activités extra-scolaires. Un parcours tout tracé l’attend. On sent que cette réussite programmée a quelque chose de rassurant pour elle, mais aussi d'oppressant. Sa relation avec son père est d'ailleurs aussi complexe que belle.


Mais Aurora n’a jamais oublié celui qui lui a donné son premier baiser, lorsqu’ils n’étaient que 2 enfants, à savoir Wolfe Meyers, digne fils de son père Cole, promis à un avenir très prometteur de quarterback. Alors que le temps a passé, qu’ils ont grandi, Wolfe et sa sœur jumelle Wynn reviennent en Californie pour suivre leurs parents, là où vit Aurora. Sa relation avec sa sœur repose sur un amour fraternel fusionnel.


Retrouvailles entre Aurora et Wolfe et beauté du premier amour. Tout au long de ce premier tome, on prend plaisir à lire la façon dont la relation de ces deux-là évolue peu à peu. On oublie jamais son premier amour. Chlore et Juliette racontent cela avec beaucoup de tendresse.


Weasel et son baby shark se redécouvrent, s’apprivoisent, s’aiment avec toute la passion et la fureur du premier amour. J’ai beaucoup aimé la manière dont Wolfe aime profondément Rory et la façon dont cet amour le fragilise. Le vécu d’Aurora est plus que poignant et au contact du jeune homme, elle réapprend à vivre pour elle. Entre eux, c’est très fort. Leurs déclarations sont hypers touchantes, comme s’ils étaient l’absolu l’un de l’autre, comme si rien d’autre n’avait d’importance.


Dans les romances dites « Lovers To Enemies To Lovers », bien souvent on prend l’histoire en mode « enemies to lovers » en découvrant la phase « lovers to enemies » en flashback. Vous me suivez ? Ici Chlore et Juliette ont choisi de consacrer un premier tome à la genèse de l’histoire d’amour unissant Aurora à Wolfe pour mieux comprendre la manière dont ils vont se faire du mal dans le tome suivant. Et bien sûr, j’ai tellement hâte de lire la suite, car j’ai presque trouvé ce premier tome trop « mignon », connaissant la plume des twins. J’aime les romances sombres que voulez-vous…


Au regard de la fin de ouf de ce premier tome, impossible de ne pas trépigner à l’idée de pouvoir bientôt découvrir le tome 2. C'est du pur sadisme à ce niveau, donc ( et c'est de bonne guerre hein!), je fais du teasing moi aussi, je donnerai ma note finale à l'issue de ma chronique du tome 2.


En attendant, je vous recommande de lire cette première partie, mais assurez vous d'avoir la deuxième sous le coude!





Une romance contemporaine aux allures de young qui remue les tripes et fait rêver à l’amour rédempteur, au premier amour et pour toujours.

C’est plus qu’agréable de retrouver les héros des twins, mais surtout de découvrir leurs enfants si vibrants d’amour avec leurs fêlures.

Cette alchimie entre Wolf et Aurora/Rory est de toute beauté, une connexion, une timidité, une retenue due à leur jeune âge et leur inexpérience. C’est brillant, profond et maladroit. Ils manquent de confiance, de communication, mais ils font des efforts.


Aurora est à l’image de sa mère, sensible, meurtrie mais qui se veut forte !

Wolfe est lui le sportif au cœur tendre qui en a bien plus qu’on ne le croit sous sa caboche cabossée ! Et le combo est juste détonant, puissant qu’on rêve de découvrir les étoiles !

Les personnages secondaires sont tout autant plaisants pour leur lucidité, leur manque de filtres et leur folie !

Quant à Darrow, on le retrouve plus ours/ loup que Wolfe, autant control freak qu’à l’époque si ce n’est plus avec Rory. Mais, j’aime la façon dont sa fille le défie tout en reconnaissant et respectant aussi son rôle parent, certes étouffant. Même si, on en devine les raisons...


C’est une romance extrêmement prenante, car pure et sincère comme savent si bien les écrire ces auteures, avec des failles, des limites et comment dire…

une fin qu’on déteste !!!!

Oui, car il faut l’avouer vous avez été extrêmement méchantes de nous faire monter aussi haut en pression pour nous laisser ainsi : complètement déboussolées, chamboulées avec des milliards de questions… et un cœur qui saigne avec tous les héros !!!!

De vraies sadiques !


Est-ce que j’ai besoin de préciser que j’ai adoré ma lecture la dévorant en une nuit ( Valou m’a détesté elle aussi, encore une fois, d’avancer aussi vite dans une lecture commune ! )

Une romance qui se dévore, en sublimant le premier amour,

vont-ils dépasser leurs parents ???




54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page