• valou

Kallioppée, Le sacrifice d'une princesse - Tome 1 - Koko Nhan




Plus le temps et les lectures passent, plus je prends plaisir à lire des dystopies, voire de la fantasy. J’ai beaucoup entendu par de la trilogie « Kallioppée », aussi j’ai eu envie de m’en faire ma propre opinion. J’étais aussi curieuse de lire la plume de Koko Nhan que je ne connais pas. Je me suis donc achetée les 3 tomes d’un coup, voici mon avis pour « Le sacrifice d’une princesse ».


Ce qui m’a plu d’emblée, c’est d’avoir le sentiment de comprendre rapidement l’univers du récit et les enjeux sociétaux qui animent Viridia et Lapisia, deux des 5 royaumes qui forment le monde dans lequel nous plonge l’auteure. Le moins qu’on puise dire est que le sort des femmes y est révoltant. Au mieux ce sont de futures mères, des faire-valoir, au pire des épouses esclaves, privées de leurs droits et devant répondre des actes de leurs maris. Vous avez bien compris, dans cet univers, les hommes ne payent pas pour leur crime, ce sont leurs femmes qui sont condamnées à leur place. Évidemment, les hommes s’accommodent de ce dogme, leur permettant d’agir en toute impunité...


Kallioppée a choisi de quitter Viridia pour épouser Karel le prince de Lapisia, promis à régner. Ces deux royaumes se font la guerre et leur union pourrait sceller une sorte de traité de paix. Elle se sacrifie pour son peuple qu’elle aime tant. Cette femme est d’une grande bonté, garde espoir et surtout espère au plus profond de son cœur que la société va évoluer et que les femmes pourront devenir l’égale des hommes. Doux rêve et utopie? Elle a connu Karel alors qu’ils n’étaient que des adolescents et elle espère retrouver celui dont elle était amoureuse. Mais le temps a passé, Karel n’est plus le même homme. Colérique, taciturne, belliqueux, il est sombre et secret…Dès lors que la princesse aura mis un pied en terre lapisienne, sa vie en sera bouleversée à tout jamais…


J’ai aimé les thèmes forts et sous-jacents de cette histoire, qui font écho à notre actualité, dans une moindre mesure, certes. La force de caractère de Kallioppée opposée à la personnalité obtue de Karel est géniale à lire. Ils alternent tour à tour le duel et le duo et peinent parfois à se comprendre mais il y a une sacrée alchimie entre ces deux-là, inévitable, indéniable. De nombreux obstacles se dressent devant eux et ils vont devoir être très forts l’un comme l’autre pour les affronter et les surmonter. Petit à petit on découvre pourquoi Kallioppée est si détestée et on comprend pourquoi Karel est devenu si noir.


L’auteure maitrise admirablement sa trame de bout en bout, alternant les rebondissements, le suspens, les moments de désir et de passion intenses. Elle distille ça et là des indices de ce qui constituera les mystères et les dangers des tomes à venir. Sa plume est maitrisée et fluide. Les moments narratifs sont, certes, assez nombreux, mais ils permettent d’assoir la trame.


Chapitres après chapitres, j’ai dévoré cette histoire, autant charmée par la romance que par les enjeux politico-sociétaux qui la composent. Il me tarde de lire la suite, d’ailleurs au moment où je rédige cet avis, je suis plongée dans la lecture du tome 2 « Le tribut d’une reine».


Ce premier opus est un roman captivant qui pose les jalons d’une suite qui promet de nombreux rebondissements. La force de Kallioppée faiblira-t-elle ou au contraire va-t-elle s’accroître pour nourrir ses desseins d’une société nouvelle, plus équitable et égalitaire entre les sexes ? Mais la question principale que l’on se pose à l’issu de ce tome, est surtout de savoir si l’amour partagé entre Karel et sa Shaadi, sera assez fort pour lutter suffisamment férocement contre ce qui les attend ?





10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com