• valou

Le Meilleur Ami de mon frère - Ana Scott




Je Remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

Le dernier roman que j’avais lu de Ana Scott m’avait moins convaincue que ses précédents ouvrages. Je suis donc ravie d’avoir retrouvé avec « Le Meilleur Ami de mon frère » le petit plus de sa plume qui sait toujours m’embarquer : allier savamment légèreté et intensité entre ses personnages.

J’ai effectivement passé un excellent moment avec Camille et Léo, ils m'ont tout de suite accroché à leur histoire. J’ai aimé leur caractère, leur duo et leurs échanges. J’ai aimé lire le désir si intense qui crépite entre eux.

Si le thème de la romance abordé n’est pas inédit, j’ai trouvé hyper intéressant que l’action se passe au sein d’un vignoble bourguignon. Les descriptions de l’auteure m’ont immédiatement plongée dans l’univers du domaine des Perrières. Camille revient là où elle a grandi et à travers son regard on découvre la vie de l’établissement, de ses cuisines en passant par son vignoble.

La force de cette romance réside dans la puissance de la tension sexuelle qui brûle entre Camille et Léo, parfaitement décrite par Ana Scott. La belle avocate n’arrive pas à résister à son premier amour. J’ai trouvé génial les idées qui lui passent par la tête, tant elle bave devant le beau pâtissier. Elle se consume littéralement pour lui, mais essaye de lui résister par tous les moyens. Léo, lui est hyper touchant. Il n’est plus cet adolescent taquin qui a malmené Camille par le passé, bien au contraire. Il a un petit côté arrogant qui n’est pas pour nous déplaire, mais pas que... Le résultat est brûlant de passion.

J’ai dévoré ce roman, totalement charmée par cette histoire à la fois simple (rien de péjoratif à cela, je précise) et hyper addictive. Chapitre après chapitre, je n’avais qu’une hâte : savoir si ces deux là allaient succomber et surtout s’ils allaient réussir à de dépêtrer de leurs sentiments si forts.

Les personnages secondaires ont aussi leur importance. On s’attache à cette famille comme si on en faisait un peu partie.

Bien sûr je vous recommande cette romance contemporaine, aux accents de romance de Noël. Prudence par contre, elle va vous donner chaud et trèèès faim ( non pas de Léo...quoique parce qu’il sait y faire celui-ci!) mais de bouffe ! Ana Scott se fait un malin plaisir à décrire les plats préparés aux Perrières ou encore les pâtisseries de luxe préparées par Léo. Vous êtes prévenues !





22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout