top of page
  • Photo du rédacteurJouly

Liés - Anne Cantore



Je remercie l'auteure Anne Cantore et les Editions Elixyria pour ce Service de Presse.


Liés une romance BDSM, sur un pan de cet univers, le shibari, mais l’histoire ne tourne pas uniquement que sur cette thématique, pourtant il est orienté à mon sens pour un plus averti.


On découvre une partie de ce monde du shibari ou kinbaku, de la soumise face à son maitre.

Un mode sexuel que veut l’héroïne Alexandra, c’est assumé de sa part. J’ai apprécié que ce soit une femme d’âge mûr qui décide de sa vie personnelle et notamment sexuelle.

C’est très descriptif car ce n’est pas un monde où tout est permis bien au contraire, on est dans le ressenti, les sensations, le plaisir et la confiance donné dans cette relation singulière.


On assiste à la formation d’Alexandra dans ce monde, à ce à quoi elle va être confrontée par son senseï, Kenzo Araï. Par moments, c’est presque clinique, il ne faut pas oublier que c’est un art japonais où certes il y a beaucoup de plaisir partagé, mais il faut le comprendre. Kenzo est très factuel dans ses explications, c’est un dominant japonais qui va à l’essentiel, il n’est pas dans la communication excessive… J’avoue que parfois je le trouve dur avec elle, et puis j’ai tellement l’impression selon les situations que c’est rabaissant pour le dominé, bien éloigné de ce que je pourrais accepter. Je suis très ouverte mais c’est vrai qu’il difficile de se détacher de ses convictions. Mais j’admire le lâcher prise de ces personnes.


Le premier tiers du livre est accès sur sa formation avec l’enjeu de savoir si Alexandra résistera aux désidératas de son maitre. Anne fait un gros travail pour qu’on soit au centre de cette relation, qu’on ressente, vive, la découverte de son héroïne.


Il est difficile de s’attacher à ce couple, car ce n’en est pas un, véritablement sur une bonne partie du livre, et leur relation est très accès sur le sexe au début pour ensuite évoluer. On apprend à connaitre les écueils et les aléas d’un tel choix de vie, surtout avec un sensei de renom tel que Kenzo Araï ! Toute la partie au Japon apporte un nouveau souffle à l’histoire, on en apprend plus sur la vie du héros et leur relation prend un nouveau tournant. C’est extrêmement dépaysant, on entre dans un Japon d’un autre temps presque, avec des valeurs et coutumes ancestrales, auxquelles il est difficile de déroger.

Le suspense fait son entrée dans la trame, on assiste à même certaines scènes difficiles avec une ambiance sombre presque Dark, emplie de tension.


Cette histoire est vraiment intrigante, si le premier tiers est celui qui m’a le moins emballé, la suite m’a prise dans ses filets par l’intensité qui monte entre eux, les enjeux et tourments qui les habitent.

D'une relation singulière, ils en ressortiront transformés. Une sacrée évolution pour chacun d'eux, à laquelle il ne s'attendait pas.


C’est un pari osé qu’a fait l’auteure avec un tel thème, mais il est relevé avec élégance et finesse. On adhère ou pas mais il est réellement bien écrit, à vous de vous faire votre idée et d’entrer dans ce monde avec ses codes, ses coutumes.






22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page