top of page
  • Photo du rédacteurvalou

Love To Hate You - Esmé Beguin




Je remercie les éditions BMR pour ce service presse.


J’avais été conquise par le bonbon livresque « Love Like a Movie », il me tardait donc de découvrir son spin off : « Love To Hate You ».

Cette fois-ci l’histoire se centre sur Flora, l’amie d’Adèle et Marcus. Les auteures ont choisi de nous raconter une histoire « Enemies To Lovers », à l’image de leur premier opus : c’est léger, divertissant et surtout très agréable à lire.


Les joutes verbales entre Flora et Marcus sont bien trouvées. Flora fait preuve d’un sacré tempérament vis-à-vis de celui qui l’horripile plus que tout ! Ces deux artistes sont passionnés par leur art…et par leur manière d’attiser les foudres de l’un et l'autre…


Flora est une jeune femme à laquelle je me suis très vite attachée, elle a beaucoup d’humour et lutte tellement contre son désir pour Marcus qu’elle essaye de masquer à travers une attitude revêche, en tentant d’ignorer son encadreur qu’elle adore détester !


C'est simple tout est la faute de Marcus!

Alors qu’elle essaye de l’éviter au maximum, les voilà tous les deux en Toscane logés dans une résidence qui va éveiller leur créativité artistique...mais pas que! Entre coups de froid et coups de chauds, Flora et Marcus vont jouer au chat et à la souris, ce qui nous offrent des scènes cocasses et drôles.


Si Flora est émouvante dans son insécurité affective, elle se montre souvent assez bornée, butée et met beaucoup (trop) d'énergie à lutter contre l'inévitable…


J’ai passé un très bon moment en lisant ce spin-off, j’avais besoin d’une lecture légère et «Love to hate You » était tout à propos. L’histoire se lit très facilement, c’est une jolie comédie romantique qui nous fait voyager au cœur de Paris et de la Toscane principalement. L’histoire d’amour est belle et les scènes spicy sont au RDV, respectant toujours, en point d'orgue la notion de consentement entre partenaires, comme c’était aussi le cas dans « Love Like A movie ». Il est d’ailleurs très plaisant de retrouver Adèle et Ben, au passage!

A lire absolument.






28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page