• valou

Myrina Holmes, Tome 1: Démons & Merveilles - Anna Triss




Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.


Je suis ravie de retrouver une fois encore la plume d’Anna Triss. Après « La reine Courtisane», nous voilà plongées dans un univers Urban Fantasy. L’auteure nous emmène sur Infernum, le monde des démons, divisé en deux catégories entre les pêcheurs et les vertueux.

D’emblée, j’ai été happée par la description et la mythologie de ce monde sorti tout droit de l’imagination débordante d’Anna Triss.

Je viens de terminer ma lecture, décidément en ce moment j’ai le chic pour écrire mes avis, juste après avoir refermé les pages d’un livre. La première chose que je me dis, là maintenant, c’est vivement le Tome 2!

J’ai adoré la relation piquante et explosive entre Myrina et Kelen. Je retrouve dans ce duo/duel, le même charme qui habite celui formé par Rob et Val dans «Le prince Charmant existe...». La vivacité des paroles et des insultes fait rage entre les deux démons. C’est absolument jouissif à lire! Les dialogues sont très bien construits, l’humour est toujours présent (j’ai ri avec les références à la télé-réalité), si bien que vous êtes tantôt séduites et complètement allumées par l’érotisme qui se dégage de leurs échanges. Tantôt vous rigolez, tant par les petits détails que par le côté cocasse de certaines situations.


Arrêtons-nous un instant sur Myri et Kel, voici donc deux démons, hyper forts, combatifs, intrépides...ect. Mais ce qui interpelle davantage, au-delà de leurs prouesses physiques et de leurs pouvoirs, c'est leur personnalité. Les deux réunis vous offrent un cocktail explosif des 7 pêchés capitaux, même si la belle Myrina est plus vertueuse que le magistral Kelen! L’orgueil et la luxure, voici les principaux pêchés qui les bouffent tout au long de ce premier tome. Résultat? Ben vous ressortez le ventilo, vous ouvrez votre fenêtre et vous changez de petite culotte! Et c’est reparti pour un tour, Anna Triss nous donne chaud!


Quel personnage ce Kelen! Absolument délectable et divin, on s’en pourlèche les babines! Il est torride celui-là, outre sa plastique plus qu’avantageuse, sa répartie n’a d’égal que son égo. Waouh, je me dis que cela a du être totalement génial de créer ce personnage sans filtre et qui n’a que faire de la bienséance! Myrina fait preuve d’une grande force mentale, car elle lui résiste avec brio!! Kelen c’est le mal incarné, mais qu’est ce que le mal est bon sous cette forme!

La tension sexuelle entre eux est au max du Climax (oui oui c'est possible!), voyez vous, ils n’ont de cesse de s’écharper, puis de se chauffer! Anna Triss sait faire monter la température entre ses héros, cela n'est plus à prouver!

Kelen reste malgré tout un personnage mystérieux. Je suis certaine que dans les tomes suivants, on va en apprendre davantage sur ce démon hybresang, qui à mon avis, n’a pas fini de nous étonner. J’en veux pour preuve le chapitre 23 de ce premier opus. Mon préféré de ce roman. Formidablement mis en musique par «La sonate au Clair de Lune» de Beethoven, ce chapitre m’a totalement émue. J’ai trouvé, qu’au delà du jeu érotique qui se trame entre Myri et Kel tout au long du roman, ce chapitre propose une pause dans leur duel épicé, pour nous offrir un côté plus tragique de leur relation. L’un et l’autre ont des failles, dont nous ne connaissons pas tous les contours. Écouter ce morceau sombre et lire leur jeu de regard, cela m'a littéralement transportée à côté d’eux, près du piano de Kelen. Au delà des prises de becs, des discussions à bâtons rompus et du désir inassouvi, quelque chose de plus profond se développe entre les deux démons...La suite au prochain épisode!

Évidemment, je vous recommande de lire ce roman, même s’il n’a pas besoin de ma chronique pour se faire connaître. J’ai passé un excellent moment livresque, j’ai vraiment hâte de retourner sur Infernum pour connaître la suite qu’Anna Triss a réservé à nos démons préférés.



#avislivresque

#alire

©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com