• Jouly

Sucré, amère - Alexandra LP


Je remercie l'auteure, Alexandra LP, pour ce Service Presse.


« Sucré et amère » est une romance contemporaine qui fait la part belle au quadragénaire.

Ce fut une lecture étonnante, elle aborde l’amour d’une femme mûre, avec une différence de conditions de vie.


L’héroïne, Ella, est une femme de quarante ans qui sort d’une longue relation toxique, elle est plutôt solitaire, farouche. Elle repousse les nombreux hommes de tout âge qui lui tourne autour. En vacances avec sa jeune amie Mandy, elle va rencontrer Pietro, vendeur sur la plage.

Se laissera-t-elle retrouver du plaisir avec des hommes ? Vivre un amour de vacances ? Ou plus ?


Ma lecture fut en demi-teinte parce que si je trouve que traiter du sujet de la différence sociale et mettre des héros qui ont la quarantaine est vraiment intéressant et plutôt novateur, d’autres aspects sont malheureusement venus entraver mon plaisir.

Cette fois, c’est inversé, l’homme vit de façon très précaire avec un gros orgueil, et la femme est simple et ne vit pas dans l’opulence.


En revanche, certains petits détails ne m’ont pas fait accrocher au personnage de Pietro. Déjà tous les dialogues où il s’exprime sont écrits en phonétiques, certes pour lui donner cet accent chantant mexicain, ça fonctionne un peu, mais d’un autre côté ça m’a enlevé toute crédibilité. Ça aurait pu donner cet effet exotique, de susurrer des mots doux dans une langue latine, mais ça a eu l’effet inverse, chez moi, presque comme un cliché avec des difficultés à croire à ses sentiments.


L’auteure a réussi à bien mettre en avant le côté magnétique qu’il y a entre ses deux héros, cette impatience et ce besoin d’être ensemble, de se protéger, se désirer, leur manque de communication aussi.


Et puis l’entêtement de Pietro est énervant, à tel point qu’à force, j’y ai trouvé un peu de longueurs. L’histoire se passe dans une belle région qui fait envie et les rebondissements seront des personnages secondaires qui arrivent en vacances pour compléter le groupe et rendre l’amour naissant entre Ella et Piétro plus compliqué, ou des disputes dues à quiproquos, sauf vers la fin.


J’aurais aimé en savoir un peu plus, sur ces ex qui ont tant marqué Ella, son passé, son fils, ce sont des zones un peu floues, tout comme Mandy et sa famille dont on n’a plus de nouvelles du moment que les vacances sont terminées.


Je tiens à faire remarquer la prise de risques de l’auteure à choisir ce sujet, de placer une histoire dans ces conditions presque idylliques, vu le cadre, l’ambiance, mais qui ont un envers de décors, de porter des valeurs de femmes indépendantes, et d’homme qui a besoin de s’assumer pour être entier et s’aimer, d’un amour passionné inattendu.


Si certains éléments du livre m’ont plu, d’autres m’ont empêchés d’apprécier pleinement cette histoire, mais ce ressenti n’engage que moi. Cette romance ravira sûrement des lectrices voulant se sentir en vacances, aimant les hommes aux accents latins.


©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com