• valou

313: A Fucking Love Story - Ewa Rau




Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.

« Adé » et « Moh » ont été pour moi des lectures marquantes que j’avais particulièrement aimé. Ewa sait écrire des histoires intenses et puissantes. Aussi, je n’ai pas hésité longtemps avant de lire « 313 », bien que l’univers du Rap ne soit pas mon préféré. Bien sûr il y a des morceaux cultes que j’aime écouter, même si ce n’est pas mon style de musique de prédilection…

J’étais donc curieuse de me plonger au cœur de Détroit, en pleine crise économique, au début des années 90 pour découvrir la rencontre entre Jodie et Marshall. Largement inspirée de la vie d’Eminem, Ewa nous livre une histoire brute, dense et d’une beauté à couper le souffle. Elle a su construire autour de ses personnages, plus qu’écorchés par la vie, une romance intense et poignante.

Les personnages. C’est bel et bien là que constitue l’atout majeur de ce roman. Jodie m’a touchée dès les premières lignes. Son calvaire et sa manière de faire face m’ont bouleversé. Sa fille contient sa rage, on la sent sur le point de craquer mais elle fait preuve d’une force incroyable. Sa rencontre avec Marshall, de 5 ans son aîné, va la chambouler. On la voit tomber amoureuse et s’attacher comme une folle à cet homme qui va lui apprendre à avoir confiance en elle. Jodie va devoir aussi se battre, s’accrocher fermement alors qu’il la repousse de toutes ses forces. Lui est abîmé et crache sa rage dans son micro, dans l’espoir d’un jour pouvoir percer dans le milieu fermé du rap. Son flow et ses mots font pourtant mouche, surtout dans le cœur de la jeune femme qui ne reste pas insensible au charme du rappeur.

J’ai aimé lire les relations qui se nouent entre Marshall et le père de Jodie ou encore celles qui la lient avec Mayo alias « Kenny ». Petit arrêt sur image pour ce personnage absolument touchant, qui apporte un peu de légèreté et de candeur au récit. Son attachement envers Jodie est attendrissant et beau à la fois.

Marshall a su se créer une famille de cœur avec ses potes qui vont accueillir Jodie à bras ouverts, même si elle sera très méfiante au début. Lui qui a grandi au sein d’une famille bancale, défaillante et violente, a besoin de repères stables, même si cet équilibre est très fragile...

"313" c’est une histoire d’amour indestructible et aussi une histoire d’amitié profonde. La trame est menée tambours battants. Ca claque et ça clashe comme le flow de Marshall, à l'image du trajet d'une étoile filante, ça fuse et c'est incandescent. J’ai eu plus d’une fois les larmes aux yeux, très touchée, notamment, par la retenue de Jodie.

Plus d’une fois j’ai eu envie de baffer Marshall, plus d’une fois j’ai eu envie de consoler Jodie. J’ai littéralement vibré en lisant cette histoire. L’intensité est au rendez-vous, c’est indéniable. La plume d’Ewa est toujours aussi affutée, elle maitrise parfaitement son sujet. Elle a su m’immerger dans cet univers sans difficulté.

"313" est à lire absolument!




38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout