top of page
  • valou

Be Sweeter, Tome 1 - Mo Gadarr






Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.


Je n’avais pas eu l’occasion de découvrir cette histoire dans sa première version auto-éditée par l’auteure intitulée "T'as qu'à maigrir". Aussi, je n’ai pas hésité longtemps pour découvrir cette trilogie rééditée chez Black Ink.


J’ai passé un très bon moment de lecture à suivre les aventures de Slim, héroïne du quotidien qui a décidé de se battre contre ses kilos. Cette jeune femme vient de se faire larguer par le père de sa fille de 4 ans et décide d’entamer une diète drastique…Elle va se voir attribuer un coach intraitable et surtout grossophobe: Ulrich.


Comment ne pas être touchée par Slim. Son acharnement, son combat nous sommes beaucoup à l’avoir vécu et à le vivre encore. Au-delà de l’aspect santé lié à l’obésité, l’auteure aborde ici l’image que l’on a de soi et que l’on renvoie aux autres. Tout au long de la lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de penser : est-ce que Slim se sentira mieux dans sa peau si elle perd du poids ? Est-ce vraiment son souhait ou est-elle poussée par son entourage qui lui met une pression de dingue à ce sujet?


Ce n’est pas la première fois que le sujet de la grossophobie est abordé en romance. On sent ici que l’auteure maitrise son sujet et sait de quoi elle parle. A la façon dont elle décrit le quotidien de Slim, de ses difficultés et de ses victoires, je me suis immergée sans peine dans l’univers de Slim.


J’ai été émue plusieurs fois par la jeune femme, elle encaisse, se bat férocement, avec courage et panache, tombe puis se relève. Elle se heurte à la méchanceté gratuite de certains, Ulrich en tête ! Pour autant, on sent une telle souffrance chez le coach sportif, qu’il se pourrait bien que sa « stagiaire » le chamboule plus que de raison…Ce personnage n’a pas fini de nous étonner. Plus le roman avance, plus il dévoile une facette très sombre, voire torturée. Sa méchanceté envers Slim serait-elle un mécanisme de défense ?


Mo Gadarr pose les jalons de sa trame à travers ce premier opus. On suit le parcours de Slim avec plaisir. Il lui arrive des situations plus ou moins cocasses et l’auteure alterne d'ailleurs avec justesse les moments de légèreté avec d’autres plus graves.


Ai-je hâte de lire le Tome ? Oh que oui !! La fin de ce premier opus, nous laisse entrevoir une suite menée tambours battants. J’ai hâte de connaitre les secrets d’Ulrich et surtout de savoir, si, au-delà de sa perte de poids, Slim va enfin se trouver elle-même.





15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page