• Jouly

"Chroniques de Bridgerton : Colin" T. 4- Julia Quinn



« Chroniques de Bridgerton : Colin » sont assez décisives au niveau de l’intrigue. Même si plus de dix ans se sont passés entre le tome d’Anthony et celui de Colin.


Cela met du temps à se mettre en place, même si les protagonistes de l’histoire sont connus depuis le début de la saga, mais dix années modifient les personnes. La plume de l’auteure est douce, mettant en évidence l’incertitude de Colin et la timidité de Pénélope à s’affirmer, et donner plus son point de vue. Ils seront aidés par la famille, car les Bridgerton sont un clan uni, dans les bons comme les mauvais moments.


Leur mère est bien mise en avant pour sa douceur, son éducation et son empathie pour tous ses enfants quels que soient leur choix, malgré leur rang noble, et son rôle de chef de clan au côté d’Anthony.Mais ils seront aiguillés par Lady Danbury, qui est une sacrée dame pour son époque ! Son franc-parler fait mouche, n’en déplaise à certains.


Comme pour le tome 2, je me suis fait ma petite série dans ma tête appréciant de retrouver tous les personnages, de voir leur évolution familiale.


Colin m’a quelque peu agacé à s’énerver pour rien, ou peu de choses, devenant maladroit dans ses paroles, après Pénélope à plusieurs reprises, et pas qu’avec qu’elle d’ailleurs même ses jeunes sœurs en feront les frais. Il est un peu soupe au lait, directif quand il s’y met, et très têtu. Il a beau ressentir un vide, et un changement dans ses sentiments, cela n’excuse pas tout.

Pénélope va se révéler, ne laissant pas marcher sur les pieds non plus, essuyant quelques désillusions, mais elle n'est plus la jeune première attendant mal à l'aise au bord d'une piste de danse. Son personnage m’aura touché, par sa clairvoyance et sa ténacité à tenir ses points de vue, ses idéaux.


Ce tome est très intéressant, dont l’intrigue qui perdure depuis plusieurs tomes trouvera certaines réponses.

Il s’agit du tome des révélations, au sens large du terme, de l’amour, des secrets, des espoirs et rêves. Je l’ai lu avec plaisir, replongeant aisément dans cet univers, même si j’ai pu y trouver quelques longueurs par moments.





14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout