• Jouly

De battre mon coeur s'est arrêté - Alexandra Lanoix





Je remercie l'auteure Alexandra Lanoix pour ce Service de Presse.


« De battre mon cœur s’est arrêté » est une romance new adult bouleversante.


Alors je ne vais pas y aller par quatre chemins, oui le thème rebutera beaucoup de lecteurs puisqu’il ne s’agit pas d’un thème difficile sur la maladie. Il m’a même fallu du temps pour me lancer dans cette lecture, je voulais être dans de bonnes dispositions, avoir un bon « modjo ».

Mais contre toute attente, j’ai ri, oui vous n’hallucinez pas ! Car Alexandra Lanoix nous a façonné deux héros hauts en couleurs et en provocation. Ils se cherchent se trouvent, se bousculent sans langue de bois, mais surtout s’attirent. Et même si les circonstances ne s’y prêtent pas, eh bien, on sourit, on ricane devant les défis de l’un et de l’autre. Même quand il faut être romantique, ils sont maladroits et en deviennent drôles.


Leur rencontre est improbable, tout comme le reste, on accroche car l’auteure ne leur fait rien faire ou dire comme les autres. Mary Banks est un génie du high-tech au gros QI, et compte en banque, bourreau de travail, rouillée aux relations humaines qui a su rester simple.

Le docteur Wyatt Delaunay n’est pas un simple médecin mais il est le meilleur et il le sait, à tel point qu’il ne laisse rien passer, surtout pas la sœur Mary, Helen.


On alterne entre séduction, tension, et réalité. L’auteure a très bien su manier ces différentes phases, si bien que le début est plutôt « punchie », et qu’ensuite la trame se retourne, surprend le lecteur. On assiste à un revirement qui change l’ambiance et les personnages.


On ressent vraiment l’inquiétude, les tourments, les questionnements et plaisirs futiles que peuvent ressentir les patients et leur entourage durant de tels moments. C’est fort en émotions, pas simplement larmoyantes, mais toutes, bonnes ou mauvaises. Ce que j’ai apprécié dès le départ c’est le choix de ne pas faire dans le mélodramatique, le pathos, c’est incisif, percutant, pour être vrai.


Alexandra Lanoix n’aura pas ménagé ses héros, mais aura eu vraiment le plaisir de me surprendre par le ton, le style et l’orientation qu’elle a choisi pour sa belle histoire. Je ne sais pas si les faits pourraient être plausibles dans la vie mais tout est discutable et je m’en moque, car cet amour est intense, profond et va vers l’abnégation. Elle apporte de l’espoir dans un thème sombre, celui de tout donner et de se battre pour l’être qu’on aime. J’ai dévoré ce livre tout en sachant que la fin ou les faits ne plairaient peut-être pas, gardant ma boîte de mouchoirs pas loin. Certes des larmes ont été versées, je ne vous le cache pas, mais lorsque la dernière page a été tournée, je me suis dit « Waouh, quelle belle histoire, et cet amour est juste transcendant ».


Je sais que certains n’iront pas vers cette lecture pour la thématique, je les comprends. Pourtant, sortir de sa zone de confort pour être bouleversé, c’est aussi ce qui fait, à mon sens, une belle lecture. Lorsqu’elle vous interroge et vous réfléchir même lorsqu’elle est terminée.


Ce fut donc un beau moment livresque malgré les larmes puisqu’il y a eu des sourires et rires et de l’émotion.

Alexandra Lanoix signe une belle romance avec ce titre parfait. J’adore les paroles qu’elle a empruntées à Honore de Balzac : « Mon père m’a donné un cœur, vous l’avez fait battre » qui va si bien à ses héros.





©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com