• valou

Le Highlander de l'appart du dessous - Marjorie Burbaud




Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.


C’est la première fois que je lis un roman écrit par Marjorie Burbaud, et je suis ravie d’avoir découvert sa plume car j’ai passé un excellent moment avec son nouveau roman, savamment dosé, entre passion, mystère, peine de cœur et humour.

Je vous explique tout de suite pourquoi je vous recommande de lire absolument « Le highlander de l’appartement du dessous ».


D’emblée je me suis attachée aux personnages de Lila et Reid. Leur rencontre, leur première nuit de folie et leur coup de foudre m’ont ensorcelée. Je n’avais plus envie de lâcher ma lecture, tant cela m’a rendue addict à ce couple qui fait des étincelles ! Cependant, je n’ai pas voulu dévorer cette romance en une nuit, j’ai pris mon temps pour la lire, afin de la savourer comme il se doit et de ne pas être trop frustrée lorsque l’histoire se termine. Et je peux vous dire que j’ai bien fait !


Alors que cette fameuse nuit écossaise fut aussi magique que tragique, pour l’un comme pour l’autre, leurs retrouvailles, deux ans plus tard, ne manquent pas de panache ! Les dialogues sont vraiment bien écrits, un vrai ping-pong verbal, aux répliques et punchlines bien senties. Leur désir est aussi puissant que leur colère l’un envers l’autre. La flamme est constamment attisée entre eux, si bien qu’ils doivent lutter sans cesse contre leur furieuse envie oppressante de se sauter dessus.

C’est intense, c’est chaud, érotique à souhait. Lila et Reid : c’est le feu à l’état pur. Il faut dire que la belle a une sacrée personnalité, elle est drôle, téméraire et ne se laisse pas marcher sur les pieds par Reid. Lui, se montre aussi taciturne et secret que ténébreux. En tant que lectrice, on sait qu’ils sont faits l’un pour l’autre, mais ils ont une part d’ombre, de tristesse en eux, qui souffle sur les braises de notre curiosité.


L’auteure nous donne de petits indices de-ci de-là, mais réussit avec brio à entretenir une sacrée part de mystère dans sa trame. On se demande tout au long du roman ce que les héros ont vécu il y a deux ans, pour en être si abîmés aujourd’hui.


La tension sexuelle est à son paroxysme, c’est bouillant tant entre leur corps que dans leurs échanges qui ne manquent pas de piquant.

Comment résister à celui/celle qu’on est sensé détester ?

Voilà toute la problématique sur laquelle repose cette histoire.


Entre Lila et Reid, c’est électrique, inévitable, indéniable, inéluctable. Rien que ça ! Leur passion, leur désir et leur besoin de l’autre sont vraiment bien racontés, si bien que vous ressentez l’appartenance de l’un à l’autre au plus profond de vos tripes et c’est cela que j’adore quand je lis une romance.


Alors n’hésitez pas, foncez dans cette folie douce-amère, entre Denver et Edimbourg, vous allez embarquer pour un voyage aussi romantique qu’intense !





14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout