• Jouly

Mach 2 : Une fille dans le viseur T.1 - Loraline Bradern


Je remercie l'auteure pour ce Service de Presse.



Une New adult sous des airs de Top Gun.


Une romance très intéressante et plutôt nouvelle dans les idées, avec des personnages dont il faut dépasser la première impression.


L’écrit de Loraline est extrêmement détaillé, on sent qu’elle s’est beaucoup documentée, et que le travail de recherche a été intense. Or, par souci d’être au plus près de la vérité, elle pêche pour moi, par trop de détails. Sur une partie de ce premier tome, la romance est noyée sur beaucoup de trop de descriptions, qui de mon point de vue, ne sont pas toujours nécessaires.

C’est vrai que j’aime les romances militaires, mais devoir aller me référer à plusieurs notes de page sur un même paragraphe, parce qu’il y a plusieurs nomenclatures ou sigles, que je ne connais pas, me freine dans ma lecture, et m’empêche d’apprécier les émotions et ce que vivent vraiment les héros. Est-ce que j’ai envie de tout savoir sur les détails techniques, pas toujours, sauf lorsqu’ils sont vraiment utiles à l’histoire.

La relation Nathanaël (alias Kawa)-Alexandra est ce qui m’intéresse, même si j’avoue avoir appris des choses sur ce milieu particulier de l’armée de l’air, sans pour autant rechercher en priorité cet aspect dans mes lectures.


Si Kawa fait baver par son statut de pilote de l’armée, Alexandra a une vie qui n’a rien d’un rêve, mais plutôt ancrée dans la réalité.


Ce serait d’ailleurs le second point qui m’a chiffonné, a-t-elle besoin d’être aussi « peu fun », alors que c’est une enseignante, jeune en plus. Certes, ce n’est pas une mince affaire, les journées et la masse de choses qui leur incombent, mais elle doit encore avoir la fougue et la foi, même avec des journées harassantes, et des loustics pas toujours faciles. Je trouve dommage qu’elle soit un peu « plombeuse d’ambiance » par manque de confiance en elle. Parce que lorsqu’elle se lâche, là elle devient drôle, et coquine, sans filtre, et je l’ai trouvé intéressante, comme lorsqu’elle est capable de moucher un homme en le taclant verbalement.


Je me suis réellement sentie dans l’histoire qu’aux environs de la moitié livre lorsque les aspects techniques étaient un peu passés au second plan, et que l’intrigue qui se noue entre Kawa et Alex revient sur le devant de la scène, même s’ils n’ont jamais quitté les pensées l’un de l’autre.


J’ai aimé pouvoir lire les limites d’un homme dépassées par les évènements, et pourtant à l’écoute. C’est un fin analyste, et c’est un trait de sa personnalité qui est mis en avant dès le début par l’auteure. Un officier gentleman qui fera son possible pour l’être en tout cas.


La plume de Loraline est vraiment de grande qualité et emporte le lecteur dès que les dialogues et le rythme de l’histoire sont soutenus. La partie narrative donne des informations, permet de planter le décor, l’ambiance, les personnages, met en avant le travail de recherche. Pourtant, elle peut s’avérer un peu décourageante pour certains lecteurs, plus avides de romances que d’exactitudes sur l’armée ou l’Education Nationale.

Cet avis n’engage que moi, peut-être que d’autres ressentiront l’inverse. Et ne doit pas freiner celles et ceux qui aiment les romances militaires, et auraient envie de découvrir le monde de l’armée de l’air, de faire la connaissance de pilotes de chasse sexy.


J’ai hâte de découvrir ce que réserve l’auteure à ses héros pour le second tome … Affaire à suivre avec intérêt !


©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com