• valou

Monica - Shelby Kaly




Je remercie les éditions Black Ink Editions pour ce service presse.

Ravie de retrouver la plume de Shelby, dont j’ai lu tous les romans publiés chez Black Ink, j’étais vraiment pressée de découvrir «Monica ».

Ce qui m’a frappée d’emblée, c’est cette ambiance des films italiens des années 50/60, comme une ode aux femmes italiennes iconiques, classes et fatales. Ce roman repose totalement sur le personnage de Monica, brillamment construit. Comme ne pas s’attacher à cette femme qui endure tant. Elle est si forte et si fragile à la fois. Comme d’habitude ce type de profil conquiert mon cœur.

Tout au long de ma lecture, j’ai eu envie de l’aider, de la consoler. Cette femme survit dans une prison dorée, dans laquelle son mari Enrico se plaît à la retenir prisonnière.

Les retrouvailles inattendues avec Alessandro, son premier amour, vont donner un côté tragique à ce triangle amoureux.


J’ai dévoré ce roman. Ce que je considère comme la première partie du roman est, à mon sens, particulièrement réussie. J’ai été émue aux larmes par Monica et par son amour impossible pour Alessandro. J’ai été touchée par l’incrédulité de ce dernier, lorsqu’il retrouve la seule femme qu’il ai aimé follement, mariée à un homme si riche que sa propre suffisance envers le bas peuple l’écrase. J’ai aimé l’ambiance de ce village dans le Latium, même si les ragots vont bon train. En revanche, j’ai trouvé la seconde partie, moins touchante même si elle est haletante.

En toile de fond, Shelby aborde à travers cette histoire à la photographie qu’on imagine parfaite, le destin terrible des femmes victimes de violences conjugales. Sujet fort et malheureusement toujours d’actualité, on ne peut pas rester indifférent face au calvaire de Monica. Comme je vous le disais, malgré cela, c'est émouvant et beau à la fois. Si vous aimez lire combien la force d’un premier amour peut survivre à tout, alors cette romance est faite pour vous. Secrets, souffrance, abnégation et amour passionnel sont les éléments majeurs de ce roman.

« Monica » est un thriller romantique, presque tenu à huis clos. On tremble pour les personnages avec une seule question en fil rouge: Monica et Alessandro auront-ils la possibilité de faire revivre leur amour ? Les flash-back qui jalonnent le récit permettent de comprendre toute la dimension de cet amour fauché en plein vol. C’est dramatiquement beau et puissant, à l’image des roses magnifiques qui symbolisent l’amour entre Monica et Alessandro.



28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout