• Jouly

Section Aguara - Colombine Huc





Section Agura T.1 est une romantic suspense rythmée et mystérieuse.


L’auteure nous lance de suite dans le vif du sujet des secrets, références mystérieuses pour attiser notre curiosité. Ses personnages portent un lourd tribut que l’on devine, suppose.

Si le début est accès sur le ressenti quotidien et immédiat d’Ethan et Lucile. Petit à petit, ils s’apprivoisent doucement, à l’initiative du militaire, d’ailleurs. Il est assez surprenant par sa gentillesse, sa prévenance, sa disponibilité, malgré son traumatisme, sa culpabilité qui le ronge. Pourtant, il va faire des efforts, se transcender, grâce à Lucile, Benjamin et ses amis.

L’auteure décrit très bien les tourments qui les habitent tout en éludant avec finesse, ce qui nous titille. Cette manière de décrire en détail les fantômes qui hantent nos deux héros permet de mettre bien en place l’histoire, pour mieux comprendre comment ces personnages fonctionnent, et pourquoi, malgré les zones de mystère. Pourtant, cette partie est un peu trop longue à mon goût, surement parce que je suis trop curieuse.

Lucile est beaucoup en plus en retenue, dans ses relations sociales, tout comme dans son quotidien, comme sur son passé. Même si j’ai deviné ses blessures, ce personnage, par sa froideur a mis un plus de temps qu’Ethan à m’émouvoir. Et elle se révèlera tout au long du livre, pour notre plus grand plaisir.


On sent ce duo protéger par leur entourage, ce village, qui va leur permettre de se délester de leur lourd passif, pour connaitre un peu de bonheur. Néanmoins, l’auteur n’oublie jamais de laisser une tension latente, par des zones d’ombre, une menace insidieuse et présente depuis le début, d’un côté comme de l’autre. On se demande au fil des pages, qu’est-ce qu’on va apprendre et qui va exploser l’équilibre précaire qu’ils ont trouvé.

Ethan m’a ému dans ses rapports avec Benjamin et lorsqu’il se livre sans faux-semblant à Lucile. Une scène bouleversante, où l’homme montre les limites de l’humanité et du supportable pour un être humain, et met son âme à nu.


L’auteure fait évoluer ses personnages avec finesse, dévoilant la profondeur de leur faille, du potentiel à développer. Les deux personnages secondaires que sont Calice, Benjamin apporte de la douceur, de l’espoir sans jugement. Elle aborde également le thème de la justice, du devoir, de la vengeance, et de la capacité humaine à encaisser l’horreur.


La trame est très bien menée, agréable à lire. Colombine Huc arrive à équilibrer le tout grâce à de la douceur, des sentiments, des secrets, des révélations et rebondissements qui en font un ensemble dynamique, touchant.


L’histoire s’accélère à la fin pour mon plus grand malheur, parce que je savais que je n’allais pas avoir toutes les réponses, et qu’un beau « cliffhanger » allait me pendre au nez. Ça n’a pas loupé, je suis sur les dents après cette fin … et je n’attends qu’une chose la suite !


Une lecture prenante qui a su capter mon intérêt, me faisant passer un moment sous-tension avec la découverte d’une nouvelle plume.






©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com