top of page
  • Photo du rédacteurvalou

The Hunter - L.J Shen




Comment résister à une nouvelle série de LJ Shen ? Personnellement, je n’y arrive pas. Dès que j’en ai eu la possibilité, je me suis jetée sur « The Hunter »…, que j’ai dévoré. Il s’agit de premier tome d’une série de 4 opus intitulée « Boston Belles ».


Une fois n’est pas coutume l’auteure nous raconte une histoire d’amour peu commune, au milieu de l’élite de Boston. Elle arrive sans peine à nous faire adhérer à ses personnages qui baignent dans le luxe et l’opulence, mais qui sont malgré cela cabossés et souvent abîmés par un contexte familial souvent complexe. C’est le cas d’Hunter. Alors bien sûr on est tenté de se dire « pauvre petit garçon riche », mais au-delà de cet aspect, j’ai tout de suite accroché à son côté cabotin, irrévérencieux et bourré d’humour. Il cache ses peines et ses souffrances derrière une désinvolture pleinement affichée.

Il incarne à la perfection ce genre de héros egocentrique, arrogant et condescendant qu’on adore détester.


Pour contrebalancer cela, LJ Shen va le mettre face une héroïne déterminée à atteindre l'objectif qu'elle s'est fixée, mais mal dans ses baskets, qui va devoir le surveiller H-24…ou presque. Sailor est une jeune femme qui n’a jamais été dans la séduction, qui met un point d’honneur à ne pas tomber sous le charme d’un homme. Elle va se retrouver avec un Hunter sur les bras. Le moins qu’on puisse dire est que rien sur le papier n’était fait pour qu’il y ait une quelconque alchimie entre eux…et pourtant.


J’ai aimé que face au personnage fort d’Hunter, la part belle soit aussi faite à l’héroïne , mise en lumière à travers le rapport de force et de séduction qui s’installe très vite entre eux.

Et si le chasseur n’était pas celui qu’on croit ? Là est bien tout l’enjeu de ce premier opus. Séduction, désir, érotisme, rebondissements, et humour jalonnent ce roman, le tout orchestré par la plume plus qu’addictive de l’auteure.


Incontestablement, j’ai passé un très bon moment à découvrir l’univers pourri de l’empire Fitzpatrick, tout comme la très belle amitié et complicité qui unit les Boston Belles.

La preuve en est, j’ai tout de suite enchainé avec le second tome « The Villain », centré sur Cillian et Perséphone, mais ça c’est une autre histoire…





19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page