• valou

True Lies - Mahira Delanney & Caroline Gaynes




Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.


J’adore les romances qui évoluent dans le milieu carcéral. L’univers des prisons a quelque chose de fascinant et de troublant. Je ne savais trop à quoi m’attendre en commençant à lire «True Lies», mais je peux vous que j’ai dévoré cette romance écrite à quatre mains, tant je me suis retrouvée happée par la trame.


Je vous explique donc pourquoi il faut absolument lire cette histoire.


Tout d’abord, j’ai tout de suite accroché avec Rayley, cette étudiante brillante en droit a du cran. Elle se montre déterminée. Réussir ses études est sa priorité. Elle a du mérite car elle ne peut malheureusement pas compter sur le soutien de ses parents. Lorsque son professeur lance un challenge de haut vol à tout sa promo, la belle n’hésite pas une seconde, car à la clé se profile un stage dans un cabinet d’avocats prestigieux.


Rayley se met alors en tête de dénicher un cas à priori indéfendable, celui de Dixon. En prison depuis 5 ans, condamné à perpétuité pour une crime qu’il n’aurait pas commis, cet homme n’a plus rien à perdre. L’espoir, il n’en a plus. C’est un homme désabusé que va rencontrer Rayley pour la première fois au parloir. Dès lors, leur histoire devient aussi haletante que fascinante.


Je me suis totalement immergée dans la trame en suivant l’enquête menée par Rayley. Fausses pistes, détails troublants, enquête bâclée, menaces, tout y passe. Ce roman se lit comme on regarderait une série sur Netflix. Chapitre après chapitre ( épisode après épisode), j’avais envie d’en savoir plus, au même titre que Rayley qui se démène pour que l’affaire concernant Dixon puisse être réouverte. J’ai trouvé que l’héroïne avait un petit côté « Olivia Pope » ascendant « Erin Brockovich », dans la manière de mener ses investigations, avec beaucoup d'audace et de courage.


L'enquête et la romance qui éclot entre Rayley et Dixon, sont placées au même niveau dans la trame et cela n’est absolument pas gênant. Leur histoire évolue petit à petit, au gré des parloirs. Dixon, sous ses airs de taulard qui ne veut plus croire en rien, se montre extrêmement touchant. Cette petite nana débarque dans sa vie et va réussir à lui donner envie de sortir de sa cellule. Mais sa plus grande crainte, est certainement celle-ci : ressentir de nouveau cet espoir perdu d’un avenir tout autre et que celui-ci puisse d’effondrer comme un château de cartes.


Au final dans cette histoire c’est l’héroïne qui fait figure de « princesse charmante », pour sauver le beau gosse en détresse. Je dois avouer que ce côté-là de l’histoire m’a beaucoup plu. Leur romance est intense et belle, avec une pointe de drama, juste ce qu’il faut.

A cela s’ajoute des personnages secondaires géniaux à découvrir dont Mme Abernathy ou encore Roxy pour laquelle je tiens à adresser une mention spéciale. Je me suis demandée si l’amitié qui la lie à Rayley, n’est pas à l’image de celle qui lie les auteures, Caroline et Mahira. Quoiqu’il en soit Roxy est un très beau personnage, qui marque les esprits.


Polar, thriller, romance, intensité, frissons, tous ces ingrédients sont réunis dans un savant mélange, pour proposer une très belle romance contemporaine, presque à suspens. J’ai passé un moment livresque délicieux. C’est une histoire qui se dévore ! C’est pourquoi il faut foncer lire « True Lies ».





40 vues0 commentaire