• valou

Get High, Tome 1 - Avril Sinner






Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.


C'est fin 2017 que j'ai découvert la première édition de "Get High". Dans ma chronique de l'époque au sujet de la première partie, j'avais écrit :" Waouh Waouh, cette histoire m’a déchirée le cœur, vraiment. Avril Sinner a crée des personnages hauts en couleur si excessifs, si extrêmes! Je suis tellement réceptive de l’univers choisi par l’auteure : le surf, la mer, la Bretagne… ".


Depuis le temps a passé, beaucoup de choses ont changé et c'est avec beaucoup d'émotion que j'écris à nouveau mon ressenti pour cette histoire qui m'emporte à chaque fois. Nous voici quasiment 4 ans plus tard et j'ai toujours cette même impression. "Get High" fait partie de mes coups de cœur de tous les temps et ça c'est immuable. C'est grâce à ce roman que j'ai découvert la plume géniale, mais trop rare, d'Avril Sinner. La retrouver ici, avec une réédition signée Black Ink est un immense plaisir. Je trépignais d'impatience à l'idée de me replonger dans cette déferlante, que dis-je dans ce tsunami provoqué avec Raph, Jean, Edern et Sly.


Ils sont si intenses, si excessifs. Ils vivent tout à fond, on peut ne pas comprendre leurs choix souvent déviants, mais ils sont si attachants. Raphaëlle n'est pas une héroïne comme les autres, elle qui est plongée dans une sorte de désarroi au début du roman, va faire la rencontre de Jean et Edern qui va tout bouleverser sur son passage. Ils n'auront pas de limites, ils vont se découvrir et donner libre court à leurs corps. "Get High" c'est l'érotisme au service d'une histoire. Les scènes de sexe sont nombreuses, très bien écrites, extrêmement chaudes et apportent énormément d'intensité entre les personnages. Ils sont tous des failles, des fêlures psychologiques indélébiles. Le sexe, les addictions, les excès, leur permettent d'apaiser leur souffrance le temps d'un instant. Mais lorsque les sentiments s'en mêlent, ils risquent tous d'exploser en plein vol.


Le trio formé par Raph, Edern et Jean peut questionner, l'auteure aborde sans détour la notion de triolisme. Ces trois là sont addicts au sexe, ils en ont besoin: c'est une manière de communiquer entre eux, quand les mots sont trop durs à formuler. Le trio est dysfonctionnel, mais complémentaire, il est un jeu sensuel et malsain à la fois. Comme attirés par un aimant, ils ne peuvent s'en détourner.


Avril Sinner nous fait voyager dans cette première partie, on passe de Paris à la Bretagne et c'est l'occasion de rencontrer la famille de Raph et Sly son meilleur ami. Ce personnage est juste génial, il mérite une mention spéciale. Leur passion commune pour le surf et la mer les lient d'une manière particulière, ils sont en équilibre ensemble, comme le Yin et le Yang. Leurs mœurs sont très légères, mais Raph et Sly ont besoin l'un de l'autre pour respirer, même lorsqu'ils ne se voient pas. Ils incarnent cette génération "Grand Bleu" que j'aime tant. Les scènes de surf, les descriptions de l'océan déchainé apportent de la beauté au récit. Le tout est bercé par une playlist léchée, classe et sensuelle.


Bref, vous l'aurez compris, "Get High" est un énorme coup de cœur pour moi, je suis actuellement entrain de lire le tome 2 et je sais que lorsque j'aurai terminé cette romance, j'en serai très mélancolique et nostalgique. Evidemment, je vous recommande cette histoire, attendez-vous à un sacré coup de chaud, à vous questionner, à vous agacer des choix des personnages et à vous attacher à eux plus que de raison.


A très vite pour mon ressenti pour la suite et fin de ce tsunami livresque.











23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout