• valou

Hidden Desire - Angel Arekin





Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.


« Hidden Desire » n’est pas une découverte pour moi. Je l’ai lu il y a plusieurs années maintenant, dans sa précédente édition. Ce titre fait partie de cette période où j’ai découvert de sacrées romances qui font partie de mes romances préférées de tous les temps. Avec « Hidden Desire », figure aussi notamment « Get High » écrit par Avril Sinner, que j’ai lu à la même période, il y a presque 4 ans maintenant. ( Quand je pense que cette histoire va aussi être rééditée chez Black Ink, je ne vous dis pas comment mon mode «impatience 8000» est enclenché !!).

Ces livres font probablement partie de ceux qui m’ont tant fait aimer la romance.

« Hidden Desire » avait donc été un coup de cœur absolu lors de ma première lecture.

Alors aurai-je à nouveau un coup de cœur avec cette réédition?

Et bien oui ! J’ai tellement aimé me replonger dans cette histoire, dans les méandres de l’esprit de Declan et les abysses du clan Mordret. Bien sûr j’ai dévoré ce roman à nouveau, comme le dragon rouge dévore Declan. J’ai essayé de ralentir ma lecture pour en profiter davantage, et ne pas la laisser s’échapper trop vite...en vain.

C’est érotique, déroutant, détonnant, psychologiquement tellement bien construit. Les personnages sont finement travaillés, comme toujours avec la plume d’Angel Arekin. La symbiose entre Merryn et Declan fonctionne si bien, que j’ai été partagée tout au long de ma lecture entre coup de chaud et coup au coeur.


On se délecte de leurs moments passés ensemble, qu’ils soient à l’horizontale ou en pleine partie de joutes verbales. L’un comme l’autre luttent pour faire en sorte que leur relation, peu conventionnelle, n’ait pas pris autant d’importance que cela dans leur vie...Ils se fourvoient tellement tous les deux, et en même temps cette lutte est hyper agréable à suivre. C’est addictif de les voir essayer de se dépêtrer de leur bourbier de sentiments naissants.


La manipulation est un art chez les Mordret, Delan en connaît parfaitement les subtilités. Il excelle dans ce domaine. Quand declan veut, il obtient car il y met les moyens pour atteindre son but. Enfant gâté, me direz-vous? Oh non loin de là !! Il a été à la « bonne » école avec son père, qui a pris un malin plaisir à lui inculquer les bases, pour faire de lui le digne héritier qu’il se doit d’être. Philippe Mordret est un monstre à la tête d’un clan bancal et abîmé qui ne connaît ni l’amour ni la tendresse...


Merryn est loin d’être une écervelée. Elle sait à qui elle se mesure et sait se blinder. Elle offre une partenaire et une adversaire de choix face à un Declan aussi destructeur que ravagé. Comme je vous le disais plus haut, la secrétaire de Béni lutte à sa façon, pour ne pas tout mélanger, entre plaisir et travail, entre sentiments et raison. Elle saura aussi voir au-delà du dragon, au-delà du futur PDG en puissance. La pugnacité de Merryn, son tempérament et son lâché prise avec Declan, en font un personnage qui m’a touchée et auquel je me suis très vite attachée. On ressent et comprend parfaitement son trouble face à Declan.

Les personnalités complexes de Declan et Ciaran sont rudement bien analysées. « Hidden Desire » a toujours fait partie de mes romans préférés de l’auteure. Mais pour en comprendre tous les aspects, il faut lire « Sans âme » et « Sans Coeur » qui m’ont permis de mieux comprendre Ciaran. Je ne vous cache pas que ces deux dark romance psychologiques sont rudes ca ril est difficile de s'attacher à Ciaran, mais elles valent vraiment le coup !


Je ne peux pas m’empêcher de penser que peut-être un jour Léni écrira un spin-off avec Owen et Nolwen, les deux petits derniers Mordret : la faute aux chapitres bonus, ces deux là ont du potentiel:-). Cela offrirait une sorte de « boucle bouclée » pour ce clan Mordret, définitivement aussi fascinant que flippant !

Coup de Cœur évident, à lire et relire encore et encore, sans jamais se lasser !






22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com