top of page
  • Photo du rédacteurvalou

Impurs - Marjorie Khous




Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.

J’ai lu tous les romans de Marjorie. A chaque fois, elle propose des histoires de qualité, souvent très sombres et poétiques. A l’image de « Faded Flowers », l’auteure s’attaque ici à un thème très difficile et délicat à traiter : l’univers sectaire.


Avant de vous donner mon avis, je tiens à mentionner que ce roman est une vraie Dark Romance. Ici les violences en tout genre parsèment le roman, donnant à lire des scènes souvent difficiles. Ce livre ne peut donc pas tomber entre toutes les mains. Marjorie le mentionne d’ailleurs en préambule de son roman. Vous êtes prévenus !


Sixte est déterminée à intégrer le domaine des Fawl pour retrouver ses parents et sa jeune sœur Elena. Elle prépare son entrée au sein de la secte depuis des années. Mais elle est loin de s’imaginer les horreurs qui se cachent derrière les portes du domaine.


Très vite elle va être mise au parfum…Consciente et effarée de voir comment le prophète Yonathan a réussi à endoctriner ses disciples à force de violences et de saintes paroles décérébrées. Il a fait de ses fils Cyllian et Alexander, ses bras armés, les poussant aux vices les plus insidieux. Sixte va être promise à Cyllian et va découvrir en lui, contre toute attente, une petite étincelle d’humanité qui subsiste encore.


Les rituels de purification odieux s’enchainent, ne donnant aucune liberté aux femmes, les réduisant à néant, mais le prophète est bien content d’avoir ses femmes sous la main, pour assouvir les moindres de ses pulsions… Polygame, bourreau, violeur, manipulateur, pervers psychopathe, aliéné il n’y a pas assez de qualificatif pour le décrire.


On sent que Marjorie s’est beaucoup documentée et on sent aussi toute l’énergie que cela lui a pris d’écrire cette histoire faite de noirceur glaçante. J’ai aimé la manière dont elle nous immerge au sein de ce domaine de dingues…Mais j’ai surtout aimé les deux personnages principaux. Sixte a un objectif, celui de sauver sa famille et pour cela elle est prête à tout. Au contact de Cyllian, face à l’endoctrinement de ce dernier, elle va voir en lui un être profondément abîmé, malheureux, presque déshumanisé. Il l’attire, malgré ce qu’il est amené à faire au nom du prophète. La lumière de Sixte va éclairer un tant soit peu, la noirceur de Cyllian. Ensemble ils vont trouver une certaine force l’un dans l’autre pour faire face et peut être avoir la possibilité de sortir de là.


Sixte représente la rédemption de Cyllian et entre eux jaillit la plus belle alliance de l’ombre et la lumière. Elle va lui montrer que les relations entre humains peuvent aussi être belles.


J’ai passé un moment de lecture intense, douloureux et questionnant. Impossible de savoir comment on aurait pu réagir si on avait été à leur place. Impossible aussi de dire comment survivre à de telles ignominies…Marjorie a réussi à livrer ici une histoire captivante, reflétant ce qu’on peut imaginer de la vie au sein d’une telle secte. J’ai trouvé que le côté romance était un peu éclipsé par rapport à la trame autour de la vie sectaire, mais cela est amplement justifié.


C'est sombre, très dense, puissant, mais aussi violent et bouleversant. Impossible de rester insensible face au calvaire de Cyllian. La psychologie fine des personnages et la plume maitrisée de Marjorie rendent l'ensemble vraiment addictif, parce qu'on a qu'une seule envie: les sortir des griffes du prophète...








28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page