• Jouly

Lie to love - Marie HJ - K. Jarno


Je remercie les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.


« Lie to love » une romance MM étonnante sur bien des aspects.

J’ai mis du temps à entrer dans la lecture, par le ton désinvolte et gratuitement provocateur de Noah, pour être finalement prise par cette bouleversante histoire. Je me suis laissée surprendre par Axel, ses secrets et la face cachée de Noah, appréciant l’ambiguïté, le virage narratif.


C’est au moment où les masques tombent, que mon attention, mes tripes ont pris le relai.

Je m’attendais à une histoire de vengeance, de secrets, pour faire sortir le loup du bois, mais pas du tout. La trame est ingénieuse, car beaucoup de zones floues attisent la curiosité du lecteur. Pour ensuite, dévoiler petit à petit les secrets, de façon naturelle, sans jugement, avec beaucoup de compréhension. La plume de ces deux auteurs allie la douceur, la fragilité de ces deux hommes, autant que l’attraction physique et l’interdit.


Le personnage de Noah fait une évolution magnifique, et le jeune homme détestable du début à la langue sans filtre, fait place à un homme touchant, empathique, et tellement humain avec un cœur d’or. Il est étonnant se cachent derrière cet humour, pas toujours de bon goût, mais qui sait désamorcer les situations parfois délicates, ou les enflammer. Je m’attendais à des scènes torrides plus nombreuses également mais l’orientation prise, si maligne, le justifie totalement.


J’ai eu plus de mal avec le personnage d’Olivia que j’ai trouvé un peu niaise, superficielle, petite fille gâtée, pour devenir presque détestable, mais n’est-ce pas compréhensible ? Elle pourrait presque réclamer son spin-off pour avoir son point de vue, son évolution !


J’ai une mention spéciale pour la tante de Noah, qui est juste un petit cœur, perchée, dans cette famille si bizarre dans leur rapport.


Ce qui aurait pu être juste une histoire de mensonges, de trahisons, va être au-delà de ça, démontrant subtilement que rien n’est tout blanc ou noir, que des choix cornéliens, flirtant avec la morale, sont parfois difficiles à prendre, même avec les meilleures intentions du monde. Des liens profonds se créent à travers les non-dits et les illusions…


La dernière partie demande d’avoir le cœur bien accroché, car il va y avoir des larmes... mais les mots sont justes, d’une pureté d’âme sans pareille. Mon cœur a chaviré sur certains, mails et mots prononcés, palpitant au gré de cette histoire bouleversante.


Ce duo a fait des merveilles, m’emmenant vers des horizons dont je ne soupçonnais pas du tout, me tirant les larmes, et des sourires. Ce fut une belle surprise livresque, à laquelle je ne m’attendais pas au début de ma lecture, passant de l’évidence à l’étonnement, de la légèreté à l’intensité !




21 vues0 commentaire