top of page
  • valou

Love From My Enemy - Marion Laurent




Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.


J’ai lu plusieurs romans de Marion Laurent qui m’ont tous plu. Je n’ai donc pas hésité à lire son nouvel opus. On embarque ici pour Las Vegas, dans l’univers très particulier des Coyotes Girls. Vous vous souvenez peut-être de ce film sorti en 2000 (22 ans déjà !!) ? Eh bien avec « Love From My Enemy » vous allez faire la connaissance et Pam et Rachel, toutes les deux, Coyote Girl de profession, dans un bar sur le Strip.


On découvre que Pam, alias Callie lorsqu’elle danse, cache bien des blessures. Sa vie à Las Vegas avec sa meilleure amie fait partie de sa reconstruction. Alors qu’elle accepte de faire un extra en plus de son métier de danseuse, elle va tomber nez à nez avec celui dont elle est tombée éperdument amoureuse au Lycée, Scott. En plus d’avoir été son premier amour, il l’a terriblement fait souffrir, au point de la précipiter dans un mal être sans précédent…

Scott ne reconnaît pas Pam sur le coup et la jeune femme est déboussolée par cette rencontre imprévue qui lui rappelle de très mauvais souvenirs…


L’univers des Coyote est bien décrit, on ressent le côté très festif des shows. Pam est très touchante, à travers son « rôle » de Callie, elle a pu s’extravertir et panser ses blessures. Épaulée par sa meilleure amie, elle a su relever la tête. Le fait de retrouver Scott, va provoquer en elle un maelstrom d’émotions qu’elle va se prendre en pleine figure. J’ai trouvé que l’auteure avait bien traité cet aspect de la personnalité de Pam.


Marion Laurent aborde aussi des sujets forts dans cette romance, comme les ravages des troubles alimentaires ou les violences intra-familiales, à travers le personnage de Pam et celui de Ally.

Par contre, je dois reconnaître, à mon grand désarroi, que je suis passée à côté de la romance entre Pam et Scott. J’ai eu du mal à m’attacher à eux en tant que « couple » potentiel. Scott est un homme intéressant, qui a mûri et qui est déterminé à aider ses proches. Pourtant, je n’ai pas ressenti ce petit truc en plus qui me fait vibrer habituellement avec les romances de Marion Laurent. Malgré le mal qui lui a été fait, Pam ressent encore de forts sentiments à l’égard de Scott, paradoxalement. J’aurai aimé que leur rapport de force soit plus intense, plus enlevé, et plus électrique.

C’est une romance relativement courte qui se lit facilement, la plume de Marion Laurent est toujours aussi qualitative. Je serai d’ailleurs certainement au RDV de ses prochaines romances à venir.


Si une petite virée à Las Vegas vous tente, découvrez cette histoire, vous savez ce qu’on dit sur ce qu’il se passe à Vegas... ;-)




12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page