• valou

Love Memories, #2 - Angel Arekin






Je remercie Black Ink Editions pour ce service presse.


J’avais clôturé mon avis sur le tome 1 de « Love Memories » en disant qu’à l’issue de ma lecture, le personnage de Swan me manquait. C’est assez rare que j’éprouve ce genre de sentiments, donc je peux vous dire que j’avais vraiment hâte de lire la suite et de le retrouver.


On retrouve donc Billie et Swan, plus que jamais enchaînés à leur relation interdite, avec la présence de Sullivan qui ère comme un spectre. La beauté de leur amour est si belle à lire, Swan se raccroche à Billie comme à une bouée. Le besoin et la faim qu’ils ont l’un de l’autre dans le tome 1, s’amplifient ici dès les premiers chapitres. Ensemble ils vivent un premier amour si intense, font la découverte d’eux-mêmes et de la fusion de leur corps. Angel Arekin n’aurait pas pu mieux décrire la force incroyable qui émane du premier amour. Cela m’a rappelé de nombreux souvenirs, aussi touchants que douloureux. La force avec laquelle ces deux-là s’aiment, trop peut-être, mal sûrement, est si poignante…de nombreuses fois j’ai eu les larmes aux yeux.


Je me suis donc retrouvée, une fois de plus grâce à la plume de cette auteure, dans ma bulle. Plus rien d’autre n’existait, tant Billie et Swan m’ont pris aux tripes. Les fêlures de Swan sont profondes, son syndrome n’arrangeant rien, il est toujours à 2 doigts de gâcher sa relation avec Billie. Mais grâce à elle, à cet amour si puissant et à son aura, il lutte fort contre ses souvenirs qui lui bouffent la vie. La première partie de ce second tome est vraiment centrée sur l’évolution du couple et leur découverte charnelle. La deuxième partie est plus ouverte sur l’environnement qui les entoure, comme si Swan ouvrait les yeux sur ce qui existe autour de lui, en dehors de celle qu’il aime comme un fou. Une chose est certaine, ils auront fort à faire pour affronter le passé de leurs parents...


Angel Arekin a cassé mon p’tit cœur avec cette histoire, pour venir ensuite le rafistoler. J’ai adoré ce second tome de bout en bout. J’ai aimé aussi le soin pris pour mettre en lumière les personnages secondaires, comme celui d’Emma entre bienveillance et liberté, celui de Sullivan entre imperfections et sentiments et celui de Ben. Petit zoom sur un des membres de la famille Mordret, que je connais bien ayant déjà lu l’histoire de Béni, celle de Ciaran et celle de Declan (ma préférée 😉). Ben a son rôle à jouer dans l’histoire de Billie et Swan. Il est écorché, abîmé comme tous les membres du clan Mordret, étouffé par un trop plein de fric et un manque d’amour. J’ai adoré ce clin d’œil à cette famille, pour laquelle Black Ink va remettre en lumière «Love Business» (histoire consacrée à Béni) et plus tard « Hidden Desire » ( roman consacré à Declan). Mais ça ce sera pour plus tard et pour de prochains avis.


En attendant, je plaide coupable : oui j’ai encore eu un coup au cœur, je l’avoue ! Et dire qu’habituellement je n’aime pas quand les personnages sont trop jeunes, lorsque je me fais cette réflexion, à chaque fois je suis cueillie et mon cœur en est ébranlé.

Intensité, passion, rage et premières fois, sont les thèmes qui ressortent de ce roman. Ils m’ont envoutée, conquise, émue…bref, je m’arrête là. Petite note à l’auteure, Angel tu m’as conquise encore une fois, faible que je suis !


L’histoire de Billie et Swan fait écho à cette magnifique chanson « Mais je t’aime » de Camille Lellouche et Grand Corps Malade, voyez plutôt un extrait des paroles ci-dessous :


« Je t’aime en feu, je t’aime en or

Je t’aime soucieux, je t’aime trop fort

Je t’aime pour deux, je t’aime à tord

C’est périlleux, je t’aime encore

Alors c’est vrai ça me perfore

Je t’aime pesant, je t’aime bancale

Evidemment ça me dévore

Je sais tellement que je t’aime, mal

[…]

Mais je t’aime

Je t’aime du plus fort que je peux

Je t’aime et je fais de mon mieux»




©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com