• Jouly

Menthe Royale - Johanna Laury



Je remercie les Editions BMR et Netgalley pour ce Service de Presse.


« Menthe Royale » est une romance contemporaine de Noël avec un petit air de téléfilm.


Annabelle est assez touchante dans son périple et sa découverte de la Solvanie, avec sa maladresse, ses péripéties, et son problème de langue. L’idée du tirage au sort pour un voyage en terre inconnue est super, j’adore cette tradition amicale qui met un peu de piquant, de nouveauté.

Quant à Kalen, étant froid, arrogant, misogyne, bien loin du prince charmant, c’est beaucoup plus difficile de s’accrocher à lui. D’autant plus que son point de vue arriva tardivement à mon goût.


Le style est assez narratif, ce qui peut se comprendre dans les premiers chapitres, lorsqu’on découvre Dalya, la capitale du royaume à travers les yeux de la jeune française. Mais ensuite cela m’a gênée, apportant des longueurs alors que j’aurais préféré découvrir les échanges en direct entre le prince Kelan et Anna, qui sont très vifs et tendus du départ, et donnent une dynamique. Puis ensuite, se perdent et manquent un peu, même si l’orientation prise par l’auteure l’explique complètement.


On voit évoluer le prince à travers ces choix et mensonges, montrant de nouvelles facettes de lui, donnant plus d’explications sur son passé. J’aurais aimé les découvrir lors d’un partage avec Anna. Il a ce côté très solitaire qui accentue son introspection mais comme toujours je préfère les échanges entre les personnages et les héros.

C’est dommage que son côté ténébreux et sensuel n’ait pas été plus mis en avant, car on sent son côté mâle Alpha qui va vite être mis de côté, et non exploité.


L’auteure a intégré de beaux personnages secondaires, le prince Karl et Abby, Birgit, les meilleurs amis qui étoffent l’histoire.


Certains évènements se sentent bien arriver, de façon inévitable, peut-être un peu trop évidente. Pourtant, j’ai trouvé le prince long à se manifester, il est un peu un handicapé des relations amoureuses ! De plus, l’épilogue est trop long à mon goût traitant de plusieurs périodes futures, faisant des bons dans le temps, peut-être que quelques chapitres supplémentaires auraient été nécessaires. J’ai été frustrée de ne pas assister à la réconciliation, mais en avoir juste un flashback.


J’avais envie de lire mon téléfilm de Noël aux accents royaux, pourtant je n’ai pas été convaincue par celui-ci. Certains aspects de cette romance sont réussis mais d’autres m’ont déçue, m'empêchant d’apprécier pleinement l’histoire.



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout