• Jouly

Vow of deception - T.1 : Dark Deception - Rina Kent




Je remercie les Editions BMR pour ce Service de Presse.


"Vow of déception" est une trilogie dont voici le premier volet, Dark deception, qui est pour moi une romantic suspense intrigante avec des pointes de dark.


On est plongé dans l’univers de la Mafia russe, la Bratva. On avance au grès des découvertes de l’héroïne Winter qui se retrouve contre sa volonté à jouer la femme d’Adrian Volkoz, Lia.

C’est étrange comme atmosphère, entre l’énigmatique et le dérangeant, parce qu’il y a ce rapport de forces entre les deux héros, et tout le mystère qui gravite sur la vie du héros masculin. Un Adrian, lui très secret, dominateur avec un besoin maladif de contrôle qui est plus directif que causant, ou compréhensif.

Et une Winter qui subit, doit obéir, dans une sorte de palais doré où elle est cantonnée à s’occupait d’un enfant, avec plaisir certes, tout en subissant les désirs et les punitions d’un mari.


L’auteure met très bien en avant le rapport de forces entre Winter qui veut résister et Adrian qui au contraire veut avoir le dessus et faire d’elle, sa femme disparue. Elle garde le mystère absolu sur Lia, on est dans le flou sur sa réelle situation, et sur les événements passés. C'est ce qui captive, accroche, avec cet homme autant abject que fascinant.


L’auteure cultive l’ambivalence que ressent l’héroïne pour Adrian, colère, et désir qu’elle subit sans le vouloir, et le rapport à sa perte d’identité et le poids du fantôme de Lia.

Leurs relations sont heurtées avec peu de tendresse, il y a une volonté d’assouvir et un désir assez brut.

Les points de vue d’Adrian ne dévoilent que peu de choses sur ses sentiments si ce n’est un désir ou fascination pour Winter. Ils nous apportent plus d’informations sur l’organisation de la mafia, les codes, les dangers, les méfiances, les alliances…


C’est une histoire prenante, qui cultive une ambiance particulière, inquiétante, oscillant entre moments tendres, charnels et mafia. Je ne m’attendais pas à avoir une trilogie complète, mais j’avoue avoir hâte d’en savoir plus, même si je pense que la part sombre d’Adrian risque de devenir plus prenante.

C’est une belle découverte !




19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout