• Jouly

98 Cliff Stone Avenue - Lisa Calvi



Je remercie les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.



« 98 Cliff Stone Avenue » est une romance contemporaine au sein

d’une coloc intrigante …

Je ne m’attendais pas du tout à ce type de romance, qui a un esprit un peu d’histoire chorale, avec du suspense, des personnages complexes dont le passé et les origines les ont façonnés, et leur rencontre les changera à jamais !

Ce groupe hétéroclite a son mode de fonctionnement, ils vont s’allier dans l’adversité et apprendre à se connaitre et se respecter de manière étonnante.


La construction de la trame est vraiment intéressante puisqu’elle intrigue, et donc incite le lecteur à vouloir en savoir davantage. L’auteure prend bien le temps d’installer les bases, pour moi, un peu trop. Elle a également pris grand soin dans la psychologie des personnages, surtout des deux héros principaux Madison et William. Elle décrit beaucoup leur ressenti même si au fil des chapitres nous auront d’autres points de vue que le leur. Par conséquent par moments, c’est parfois un peu trop descriptif par rapport à l’évolution de l’histoire. La romance d’ailleurs dans la première moitié du livre est en arrière-plan, puisqu’il s’agit de leur vie de colocataire et l’impact du passé de chacun sur la vie étudiante.


Si Madison est une jeune femme touchante dès les premiers instants, William plus froid et calculateur est beaucoup moins attachant voire même trop détaché pour moi. C’est sa propension à vouloir protéger Maddy qui va finalement me faire changer d’avis sur lui. Leur connexion est évidente mais si timide...


Chaque protagoniste de l’histoire a son importance à un moment ou un autre. C’est un coloc décalée qui étonne, mais que l’on apprend à apprécier, et à s’émouvoir.


La plume de Lisa Calvi, que j’avais découverte avec « Les éphémères » est agréable à lire, pourtant je dois avouer que je suis passée à côté de cette histoire. Plus précisément de l’histoire d’amour qui est pour moi trop en retrait sur une grosse partie du livre. C’est justifier par l’orientation et la thématique choisie par l’auteure, mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit autant une slow burn. J’imaginais quelque chose de plus passionné, pourtant les rebondissements et le rythme sont donnés par tous les personnages, leur passé et leur connexion qui se fait par leur vie commune.


J’’ai apprécié que tout ne soit pas lissé, qu’il y ait des heurts aux conséquences irrévocables. Je dois reconnaitre que l’auteure ne ménage pas ses protagonistes !

Et lorsqu’on bascule et que la romance prend enfin de l’importance c’est l’héroïne qui fait des siennes… Elle m’a fait grincer des dents, car enfin le Will sort ses tripes, et quelles belles « entrailles » et là Maddy nous fait, si je puis me permettre, de la merde … J’avais envie de hurler et de la secouer. Même si je peux comprendre ses réactions, à ce moment-là j’avais envie que tout explose !


Je suis certaine que même si je reste en demi-teinte sur cette lecture, ce n’est que mon propre ressenti. La qualité de plume de Lisa Calvi va permettre à cette romance de trouver son public, car plusieurs aspects sont plutôt réussis, novateurs, bien construits, et intéressants. Les lectrices qui aiment ce genre de romance, seront surement plus sous le charme des locataires du 98 Cliff Stone Avenue.


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout