• valou

Animaux Nocturnes: 2. The Lost Man - Angel Arekin




Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.

J’avais hâte de découvrir le tome 2 des « Animaux Nocturnes », car j’étais curieuse de lire la façon dont Léni allait relancer son histoire. Il faut dire que la fin du premier opus m’a laissée bouchée bée...je ne m’y attendais tellement pas!

« The Lost Man » débute presque 2 ans après la fin de « The Cow Girl ». Jude n’est plus que l’ombre de lui-même. Il se détruit à petits feux, à défaut d’y arriver d’un coup d’un seul… Il se sent coupable et n’arrive pas à vivre avec cette idée et n’exerce plus son métier de flic.

La force de ce roman réside, à mon sens, dans le personnage d’Anabelle. Entendons nous bien, j’ai toujours apprécié les personnages imaginés et composés par Léni, mais je dois dire que cela fait longtemps que je n’avais eu un tel coup de cœur pour son héroïne.


Anabelle rend cette lecture absolument addictive de part sa ténacité, sa sensibilité, son parcours et son amour infiniment puissant pour Jude. Son frère Dean a disparu et elle va déterrer (il n’y a pas d’autre verbe adapté), Jude pour le retrouver et mener l’enquête. Dean représente tout pour elle, leur enfance violente a scellé leur fraternité naturelle. Elle voit en Jude, le seul être capable de l’aider, car elle le sent au plus profond d’elle-même, il est arrivé quelque chose de grave à son frère…

Anabelle ne cache pas ses sentiments à Jude, dès les premiers chapitres, elle n’y va pas par quatre chemins. J’ai aimé ce côté-là de son personnage. Elle bouscule, remue, secoue avec force Jude et le pousse à bout. Leur rapport de force est absolument génial à lire. Anabelle accepte tout de la personnalité torturée de Jude, même sa part la plus sombre, avec laquelle il flirte de plus en plus. Avec eux, on suit avec autant d’intérêt l’évolution de leur relation que leur enquête.

Anabelle a 19 ans, Jude 32. Je vous ai dit que j’aimais le thrope « age gap » ? Et ben voilà, c’est chose faite. Jude ne verrait-il en Belle uniquement la petite sœur trop chou de son meilleur ami ?!? Le moins qu’on puisse dire est que Anabelle va tout faire pour lui montrer qu’elle a grandi.

Au delà de cet aspect de l’histoire, j’ai trouvé que l’héroïne faisait preuve d’un sacré courage et d’une force incroyable, parce qu’elle aussi a vécu des trucs terribles qui auraient pu largement la détruire…

Cette Romance thriller est menée tambours battants, l’auteur alternant entre suspens, polar et érotisme. Nouvelle plongée glauque dans la tête des psychopathes les plus horribles qu’il soit...C’est tellement bien écrit, j’imagine sans mal les recherches de dingue qu’a du entreprendre Léni pour écrire cette trilogie !!!

Non, non, je vois venir, je n’ai pas oublié Damian...Le meilleur ami psychopathe de Jude a, plus que jamais, sa place au sein de l’histoire. Il est le fil rouge de cette trilogie et malgré tout, Jude revient à nouveau vers lui pour tenter de résoudre son enquête. Leur lien est fascinant autant qu’effrayant… Jude est-il le pantin de Damian, ou bien est-il le seul être qu’il ne peut que protéger, malgré sa violence et son esprit détraqué, pervers et malsain ?

Je crois pouvoir dire que j'ai préféré ce deuxième tome au premier, grâce au personnage d’Anabelle notamment. Une seule question me taraude maintenant : Que nous réserve le tome 3 ? Hâte de découvrir comment Léni a prévu de clôturer sa trilogie...Stay Tuned!






17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout