• valou

But I Did - Ivy Cunighan




Je remercie l'auteure pour ce service presse.


J'ai une affection toute particulière pour cette histoire. Le sujet choisi par Ivy est fort et poignant. "I'm not supposed to love you", premier tome de la trilogie se termine sur un cliffhanger de dingue. J'étais donc vraiment pressée de découvrir la suite de l'histoire d'Adisson et Cody.


Asher n'est plus, pourtant Adisson ne se sent pas libérée. Elle se sent coupable du sort de Cody et coupable de la souffrance de sa fille Heather. Asher l'a rendue vulnérable et honteuse. Adisson agit comme la femme rabaissée et violentée qu'elle a été. Elle n'arrive pas à dépasser ces sentiments qui sont plus forts qu'elle. Alors, elle met de côté ce qui pourrait pourtant la réconforter et n'ose pas rendre visite à Cody qui se sent délaissé...


Cette suite est un véritable thriller romantique mené tambours battants. L'auteure décrit avec beaucoup de justesse l'enfer de son héroïne. Les dommages collatéraux de son amour pour Cody sont trop nombreux et Adisson ne les assume pas.


Heather se montre odieuse avec sa mère, voire même machiavélique. Les habitants de Fair Haven juge la mère de famille...On ressent alors l'immense pression qui pèse sur ses épaules, elle est à deux doigts de craquer...


La force de la plume de Ivy réside dans le fait qu'on ressent pleinement les émotions des personnages, grâce à leurs différents points de vue. J'ai pleuré à plusieurs reprises en lisant la souffrance d'Adisson. Cody essaye face et est malgré tout, perturbé face au comportement de celle qu'il aime plus que tout. Son amour pour Adisson est si fort que s'en est bouleversant!


Indéniablement, cette histoire est forte. On tremble et on souffre avec les personnages. Si je trouvais des circonstances atténuantes à Heather dans son premier tome, dans cette suite elle se montre particulièrement mauvaise, comme si son père avait déteint sur elle. Cette ado fait froid dans le dos et Adisson peine à s'imposer face à sa fille. La notion de sacrifice est tellement immense chez elle. Elle ferait tout pour ces enfants...C'est une mère courage, dont on attend qu'une seule chose : qu'elle ait droit aussi à sa part de bonheur.


La plume d'Ivy s'est affutée, il y a eu un vrai effort de correction et de relecture par rapport au premier tome et c'est hyper plaisant. Je maintiens ce que j'avais dit lors de mon avis sur le premier tome: Ivy raconte une histoire à côté de laquelle il ne faut pas passer. Le sujet est grave certes, mais il est rudement bien traité. L'auteure joue avec nos nerfs avec délectation, car "But I Did" se termine sur un cliffhanger de folie à nouveau.


J'ai vraiment hâte de lire la fin de cette histoire dont je me souviendrai longtemps. Courant juin, nous découvrirons donc "So Deeply" qui marquera la fin de cette trilogie qui mérite vraiment de trouver son public, car elle vaut le détour!











18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout