top of page
  • valou

Captive, Tome 2 - Sarah Rivens




Je remercie les éditions BMR pour ce service presse.


Si je dois reconnaitre que j’ai du mal à comprendre l’ampleur du phénomène « Captive », je suis quand même curieuse de connaitre l’issue de l’histoire tourmentée d’Ella et Asher.


L’auteure sait rendre sa trame addictive. On retrouve les héros 1 an après la fin du premier tome. Ash s’est « débarrassé » d’Ella qui tente de se reconstruire et se remettre de cet énième abandon. Il a fort à faire pour se racheter une conduite. Après son comportement odieux dans le premier opus, le boss de l’empire Scott va avoir fort à faire pour se rattraper...


L’enjeu de ce second opus réside dans la capacité d’Ella à tenir tête à celui qu’elle « déteste aimer » et à se venger de son comportement abject.

Le moins qu’on puisse dire est que le personnage d’Ella n’a pas fini d’être malmené. Mais elle va tout faire pour essayer de se reconstruire, quand Ash de son côté, va tenter de faire briller le peu d’humanité qu’il lui reste.


Il y a une jolie alchimie entre eux et un rapport de force intéressant dans ce second opus. Les dialogues sont plus enlevés, mieux écrits. Ella tient tête à Asher, même si elle a du mal à lui résister. Ella utilise parfois les pirouettes oratoires de ce dernier pour rivaliser avec lui. Cela apporte un certain piquant entre eux. On sent qu’Ash veut tout faire pour qu’Ella lui pardonne. Il va s’assouplir avec elle et uniquement avec elle bien sûr !


Rebondissements, possession, jalousie, confiance et découverte du désir sont les thèmes marquants de ce final. Ash va avoir fort à faire pour qu’Ella dépasse ses traumas et ses angoisses légitimes. Déterminé, il y met de l’énergie et un certain panache.

Mais une question réside: Asher peut-il tomber amoureux d'Ella?


L'entourage Scott, la vie de réseau, et les moyens démesurés d'Ash, en proie à de nouveaux dangers, apportent du rythme à la trame. On retrouve d'ailleurs avec plaisir Kiara, Ben et Ally notamment.


J’ai passé un bon moment, même si j’ai trouvé, comme dans le premier tome qu’il y avait des longueurs qui auraient pu être supprimées ainsi que des répétitions qui alourdissent l’ensemble. Cet opus m’a davantage plu que le premier et le tome 1.5. La plume de l’auteure est prometteuse et a besoin de s’affiner. Je ne doute pas que ses prochains romans, forts de ce premier succès incroyable, vont lui permettre de maitriser davantage encore ses écrits.






52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page