• valou

Chronique n°1: A la recherche de la romance perdue...




Je ne vous apprends rien en vous disant qu’entrer dans une librairie est toujours un plaisir pour une bookaddict. L’ambiance feutrée, l’odeur des livres, le plaisir de chercher un titre, la joie de le trouver, tant de sensations diverses, qui font que j’adore ça. Je pourrais passer des heures à regarder des livres, les feuilleter, les toucher, peu importe le style ou le genre. Et si en plus il y a un rayon papeterie dans la librairie, alors là on atteint le nirvana !


Les librairies indépendantes ont ce charme, parfois désuet, de temps en temps légèrement intellos, mais ce sont souvent de beaux écrins rassurants et apaisants. Le libraire est à votre écoute, il vous aide à trouver un titre ou vous prodigue ses conseils pour faire votre choix entre tel ou tel ouvrage…


Avec le succès fulgurant du style « new adult » qui fait vendre, on pourrait s’attendre à trouver des romans de ce genre facilement en librairie…et pourtant…Je pars du postulat suivant, que vous avez dû constater par vous-même :


Vous rentrez dans une librairie, pressée de vous rendre au rayon « Romance ». Un coup à droite, un coup à gauche, vous vous dites : « zut j’ai dû louper un rayon », vous faites le tour une, deux, trois fois de la boutique…Toujours rien, pas la moindre romance à l’horizon, pas même un format poche qui traîne…Interloquée, vous vous rendez alors à la caisse pour demander au libraire s’il y a un rayon dédié à la romance car vous ne le trouvez pas. Et là, votre interlocuteur, vous répond mi-gêné, mi-offusqué, sur un ton sans appel : « on n’en a pas ici, mais je peux voir si on peut commander, vous avez un titre en particulier ? ». Tous vos espoirs réduits à néant ( oui, je l’avoue, je n’ai aucune mesure LOL !) .

Ne me dites pas que vous n’avez jamais vécu cette situation de frustration absolue …Vous aviez envie de vous payer un broché, pour changer d’un ebook pour une fois, et vos espoirs s’envolent en fumée (toutes proportions gardées, bien sûr). Le tote bag bredouille, vous rentrez chez vous pour commander votre book sur le net…ou alors vous vous dites que la prochaine fois vous irez à la FNAC!


Alors voilà l’objet de ma chronique de ce jour, pourquoi ce genre littéraire est-il boudé dans les librairies indépendantes? Souffre-t-il du cliché de « la romance à l’eau de rose » ? Est-il victime du surnom douteux de « mommy porn » apparu au moment de la sortie de Fifty Shades ?


Je vous avoue ne pas avoir de réponse à cette question, mais cela m’interpelle. Comme s’il s’agissait d’un genre mal-aimé et moqué. Combien de fois je me suis retrouvée à expliquer, à des amis par exemple, que non la romance ce n’est pas que des scènes érotiques à toutes les pages, et qu’il y a toujours une trame de fond qui aborde un thème en particulier. Le côté érotique et sexy, est un moyen comme un autre de pimenter le tout, comme un auteur de polar utiliserait des scènes sanglantes et trash pour servir son histoire.

Je passe outre, une certaine catégorie de personnes qui estimeront, quoique vous puissiez en dire, que la romance est loin d’être un genre sur lequel il faut s’attarder…pas assez intellectuel, mal écrit…bref, j’en passe et des meilleures ! Pourtant vous et moi savons que si « Fifty Shade » n’est certainement pas la meilleure romance au monde, elle aura eu le mérite de faire émerger la « nouvelle romance », résolument plus moderne, ce, pour notre plus grand plaisir ! Et mon dieu que ce genre est riche ! Historique, contemporain, dark, feel-good, à suspens, érotique, fantasy, …et j’en passe !! Quelle richesse ! Il y en a pour tous les goûts, toutes les saveurs et tous les univers. Rien n’est interdit, ni proscrit.

Liberté totale !!


Je conçois que tout le monde n’aime pas ce genre de lecture, mais force est de constater qu’économiquement parlant c’est un véritable marché prolifique ! Par ailleurs, il aura aussi permis à des personnes qui ne lisaient pas ou peu, de (re)trouver le goût de la lecture. Je milite donc pour les librairies consacrent au moins un rayon (même tout petit, hein) pour ce genre que nous aimons tant ! De nombreux auteur(e)s ont une plume de talent, savent parler d’amour et d’intensité en proposant des histoires qui vous chamboulent et vous bouleversent.


Ils ont aussi leur place en librairie au même titre que les polars ou la science-fiction, non ?

Bon, j’ai bien conscience que mes quelques mots ne vont pas changer la face du monde livresque, mais ils auront au moins permis d’écrire ce qui me passait pas la tête. Oui parce que même si je lis de la romance, ben il m’arrive aussi, parfois (un peu) de réfléchir quoi, comme ces deux notions ne sont pas antinomiques, n’en déplaisent à certains !


Je dis donc vive la romance, un point c’est tout ;-)

Valou

©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com