• Jouly

Cowgirl Trainer - Deryn Farrel



Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.



« Cow girl » est une romance contemporaine qui plonge le lecteur au cœur d’un ranch texan.


Cette histoire est pour moi presqu’une slow burn, ce qui se comprend tout à fait la situation de départ. L’héroïne Cléo est partie depuis cinq ans, sans un mot et revient sur ces terres. L’accueil de son meilleur ami, Paxton, et ex-fiancé, Josh est glacial voir très haineux ! Ils la détestent, et lui en veulent énormément. C’est d’ailleurs des propos qui reviennent très souvent au cours des échanges et du récit, cette rancœur et ce sentiment d’abandon, de trahison qu’ils ont ressenti, peut-être est-ce un peu trop redondant pour moi.Surtout, que les explications et le pardon sont très vite expédiés sur la fin, je trouve ça dommage.


L’ambiance ranch, l’amour des chevaux, les compétitions sont très bien décrits, on s’y croirait chevaucher les plaines, sous un soleil brûlant.

Quant à la thématique du deuil et de son acceptation est assez présente et représentée de différentes manières selon les personnages. La culpabilité du vivant s’ajoute comme celle de l’interdit, l’intouchable.


J’ai trouvé les rebondissements assez faciles, mais en cohérence avec la trame, j’aurais aimé pouvoir profiter un peu plus de ce couple, que l’on attend tout le livre et qui arrive que sur la fin et dont on n’a pas le temps de l’apprécier vraiment.


Cléo est le personnage fort qui porte le livre. Elle a énormément de tempérament, de fougue, et des répliques sans pareil, tout en ayant énormément de cœur et un attachement énorme à ses racines et son passé.


J’ai aimé l’ambiance et le décor de cette histoire plutôt inhabituel, le thème reste assez classique, avec une héroïne « pêchue », malgré ses doutes, ses failles. Ma lecture est un peu en demi-teinte, au final, avec un peu de longueurs et ce dénouement qui arrive, mais avec une fin assez rapide, qui empêche de profiter pleinement de cet amour qui se vit enfin.

C'est une affaire de goût et de ressenti, donc...

Je suis certaine que cette romance saura séduire celles qui aiment les grands espaces, les beaux spécimens texans, les secondes chances et les premiers amours.


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout