• valou

Dark Legacy, Sacrifice, Tome 1 - Natasha Knight




Je remercie Laure Valentin pour ce service presse.


Je dois reconnaitre que j’appréhendais cette lecture, en quelque sorte. J’aime beaucoup les dark romances, c’est un genre que j’affectionne. Il faut être dans de bonnes dispositions pour en lire de façon sereine et en cette fin d’année, je m’avoue avoir été craintive de découvrir ce qui se cache derrière l’horrible tradition qui se perpétue entre la famille Willow et la famille Scafoni.


Mon appréhension a très vite été balayée. Bien qu’écœurée par cette odieuse tradition, j’ai été happée par le récit. La plume de Natasha Knight est vraiment agréable à lire. Elle a créé des personnages incroyables et une histoire hallucinante.


Helena est une héroïne touchante et combative. Elle a une sacrée force de caractère et c’est cela qui a tapé dans l’œil de Sébastian. Ni l’un ni l’autre ne pourra échapper à son destin, c’est inévitable. Pourtant, s’ils l’acceptent, ils sont tous les deux victimes du passé de leur famille respective. Une des filles Willow, par génération, doit être livrée à la fratrie Scafoni pendant trois ans : comme une sorte de tradition lugubre et révoltante. Les Filles Willow sont éduquées en ce sens par leurs parents à partir de leur seizième anniversaire, car l’une d’entre elle sera l’Elue : celle qui sera « offerte » au clan adverse. Une sorte de tribut pour conserver les relations « cordiales » entre deux familles qui se haïssent depuis des décennies. Ainsi, Helena sera l’Elue et va rester une année auprès de Sebastian, puis devra être aux côtés du cadet Ethan l’année suivante et enfin passera une troisième année avec Gregory, le p’tit dernier du clan Scafoni.


Helena est donc contrainte et forcée de rester auprès de Sebastian dans un premier temps. Entre eux va se développer une relation tordue, entre désir et douleur, entre soumission et acceptation. A cela s’ajoute les autres membres de la famille Scafoni, Lucinda en tête, qui ne rêvent que d’une seule chose : faire du mal à Helena, qui va malgré tout bénéficier de la protection de Sebastian. Vous suivez ?


C’est tordu, machiavélique, malsain et pourtant j’ai été totalement embarquée dans ce roman ! J’ai dévoré ce premier tome à tel point que je me suis achetée le second pour connaitre la suite (la faute au cliffhanger à la fin du premier opus !). C’est une histoire dérangeante et à la fois si addictive. Je me demandais à chaque fin de chapitre : comment la relation entre Helena et Sebastian va évoluer ? Comment Helena pourra se sortir de cette situation inextricable ?


L’auteure manie sa plume aiguisée pour entretenir le suspens et la noirceur de sa trame, c’est à vous coller des frissons. J’ai tremblé pour Helena. L’héroïne accepte sa situation, souffre mais veut comprendre pourquoi cette tradition est perpétuée sans que personne ne s’y oppose. Elle va en faire un combat, ce qui va lui permettre de lutter et d’affronter ce qui l’attend.


L’auteure ajoute des scènes érotiques bien écrites, qui retranscrivent à merveille la relation si particulière qui se joue entre Helena et Sebastian. Il ne s’agit pas d’amour, tout du moins pas au début de l’histoire. Petit à petit l’auteure tisse sa toile, comme Sebastian tisse la sienne autour d’Helena. Le passé des familles Willow et Scafoni regorgent de secrets douteux et sanglants. C’est captivant, glaçant.


Je précise tout de même que ce roman ne doit pas tomber entre tous les mains. Il s’agit ici d’une véritable Dark Romance. Il faut s’y préparer si vous vous décidez à découvrir cette histoire. Ames sensibles s’abstenir.


C’est une véritable surprise pour moi, je ne m’attendais pas à être aussi accrochée à cette histoire. Je vous la recommande si vous n’êtes pas effrayée par la Dark et si vous avez envie de lire une histoire qui vous prend aux tripes, à ne plus pouvoir lâcher votre livre, tant vous avez envie de connaitre la suite. RDV donc pour mon avis sur le tome suivant « Préjudice »







©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com