• valou

Dirty Like Us - Isla A. Rowley







Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.


Isla A. Rowley est une de mes auteures préférées, je ne m'en cache absolument pas. J'aime l'intensité qui se dégage de sa plume à chacun de ses romans et j'adore quand elle est associée à celle de Milyi Kind.


Donc vous pensez bien que j'avais hâte de découvrir l'histoire de Fennell et Lucy. Dès les premiers chapitres, je me suis dit que cette romance serait un coup de cœur, tant la manière dont la manipulation et l'érotisme s'y imbriquent à merveille.


C'est un combat, une lutte acharnée, presque une guerre que se déclare les héros. Il est parfois dur de lire la manière dont ils se jettent l'un et l'autre à corps perdus dans leur affrontement. Dur pour le palpitant et les émotions que cela suscite. Le désir et la tension sexuelle sont à leur paroxysme, pour donner un ensemble vraiment érotique, sans en faire trop. Comme à son habitude, Isla aime faire monter la température, presque comme une intense slow burn , sans le côté parfois "chiant" de ce genre.


Fennell et Lucy sont des êtres blessés, abîmés, meurtris. Pour exprimer leur souffrance, ils manipulent, font semblant, adoptent une attitude à l'opposé de leur ressenti intérieur. Entre désir de vengeance et culpabilité, j'ai presque eu l'impression de lire une sorte de huis clos émotionnel entre ces deux-là.


Les chapitres ont défilé sans que je m'en sois rendue compte, tant j'ai été happée par ce ping-pong verbal incessant entre Fen' et sa poupée. L'univers doré de Hope Springs, cache l'enjeu majeur du milieu dans lequel évolue les personnages: les clés du pouvoir absolu.


C'est une histoire aussi belle que toxique, où Fen' et Lucy se font plus de mal que de bien. Le titre de l'ouvrage est parfaitement adapté d'ailleurs. J'ai aimé lire la désinvolture et l'intensité dégagée par le journaliste affamé de vérité. Immédiatement j'ai craqué pour ce personnage, et ce, malgré ce qu'il est capable de faire pour parvenir à ses fins. J'ai aimé lire la manière dont Lucy semble évoluer sur une corde bien trop tendue, qui parait prête à lâcher à n'importe quel moment.


La relation entre Lucy et Line, unies envers et contre tout, m'a beaucoup plu également. L'amour fraternel me fascine beaucoup et j'aime lorsqu'il est abordé de cette manière: puissant et indestructible. Elles ont besoin l'une de l'autre et se protègent mutuellement. Line mériterait d'avoir sa propre histoire, sa personnalité est juste géniale à découvrir, cela pourrait donner une histoire trèèès intense comme on les aime. ( Je dis ça au passage, l'air de rien, hein ;-) ).


C'est une histoire d'amour brillamment menée par une chef d'orchestre qui a su maitriser sa trame de bout en bout, sans me perdre une seule fois. Coup de cœur obligé pour moi, parce qu'il y a tout ce que j'aime ici: cette putain d'intensité de dingue qui rend les romances si fortes et si puissantes. Je suis certaine qu'il en sera de même pour vous.


NB: Les clins d'oeil à Can'ton m'ont fait sourire et m'ont rappelé l'excellent "Initiation on your skin" ;-).










37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout