• Jouly

Drive me wild - Lili Malone



Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.


« Drive me wild » une très belle histoire de reconstruction à travers la nature dans ce qu’elle a de plus sauvage.


Lili Malone nous transporte avec aisance au cœur du Kenya, cette beauté qu’il ne faut pas déranger car l’homme n’y est pas roi, seulement toléré, comme spectateur ou aide d’un équilibre de la nature. L’ambiance est là travers mots juste de l’auteure, on sent la précarité, le danger, la chaleur et ces croyances massaïs qui apportent réflexion et philosophie. C’est dépaysant, donnant des envies de safaris. Et puis ces deux êtres cabossés par la vie, qui gardent farouchement leur secret, vont être percutés par une attirance, une évidence dont ils ne voulaient pas, mais qui va leur être bénéfique.


L’auteure a su rendre cette attraction, intense, naturelle tout en mettant en évidence cette perplexité qui les habite, par un côté éphémère et inattendu.

J’ai été complètement embarquée par cette partie du livre ainsi que par la détresse de Charly, et ce besoin de Maddox de la protéger. Lui, qui tombe sous le charme de la belle vétérinaire, séduisante sans artifices, et elle qui se débat avec ses démons, sur cette terre hostile et inconnue, en n’étant pas la bienvenue. Une situation bien compliquée au départ, mais l’attirance se contrôle difficilement, c’est involontaire, animal car contenue et refoulée, mais qui devient explosif et tellement charnel lorsqu’elle s’assume !


Pourtant le dernier tiers m’a un peu moins convaincu. Certes il y a toutes les révélations, et les dénouements, certains étaient attendus, d’autres m’ont surpris, c’est une question de ressenti et de choix faits par l’auteure. Lili Malone mène très bien sa trame, et sait rebondir lorsqu’il le faut, c’est juste que par moments je ne voyais pas l’évolution de l’histoire de la même manière. Il m’a manqué la magie qui opérait sur les terres africaines, je suis consciente que c’est parce qu’il fallait que l’histoire évolue, mais j’étais nostalgique de ce Madd combatif.


L’auteure ne ménage pas ses héros qui vont devoir se battre pour s’affranchir de leurs casseroles, pour leurs rêves, leurs idéaux. C’est un amour déchirant et en même temps apaisant, vital, guérisseur, qui va transcender et bouleverser les héros alors qu’ils ne s’y attendaient pas.


Même si j’ai moins apprécié la seconde partie du livre, (et je réitère que c’est une question de goût et non de qualité d’écrits), préférant les moments partagés sur les grands espaces sauvages, c’est très belle lecture qui transporte, remue et amène à réfléchir grâce à très beaux héros aux valeurs simples et aux nobles causes.





22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout