• valou

Fighting The Beast - Laura Black




Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.

Je suis contente d’avoir retrouvé la plume de Laura Black et d’autant plus contente qu’elle nous propose une dark romance avec « Fighting The Beast ».

Ce thriller sombre et romantique a été un véritable coup de cœur : j’ai frissonné et vibré en lisant ce roman. Je vous explique pourquoi.


Parce que je me suis très vite attachée à Savage, cette héroïne atypique, médecin légiste de métier, marquée une enfance dont elle ne se souvient pas. Cette femme est mélancolique, passionnée par le morbide, et survit jour après jour, plus qu'elle ne vit. Elle m’a fait penser à une sorte de « Baltazar » au féminin, héros torturé d’une série TV du même nom, qui aime lui aussi parler aux cadavres qu’il autopsie, pour connaitre leurs secrets et résoudre des enquêtes.


Parce que Tyee est un personnage intriguant, dont on a du mal à comprendre les contours. Il se montre arrogant, possessif, dominant, et pourtant il attire Savage comme aucun autre homme auparavant. Entre eux, c’est le feu d’emblée, il n’y a pas de demi-mesure, ils vont droit au but. Leur rencontre est incandescente, une passion dévorante les unit. Laura Black nous donne à lire des scènes intimes torrides et passionnées. Mais une question subsiste, qui est véritablement Tyee ?


Parce que l’auteure utilise la région de Forks, si célèbre grâce à la saga Twilight, et met en lumière les paysages somptueux et sombres d’une autre manière que Stéphanie Meyer. Je ne sais pas si Laura Black est fan de cette saga, mais elle lui rend un bel hommage.


Parce qu’outre la romance qui éclot entre nos deux héros, j’ai été bluffée par la trame thriller du roman. C’est à la fois glaçant et hyper addictif. On suit l’enquête en même temps que Savage. Les découvertes macabres et glauques s’enchainent. Les points de vue des différents protagonistes, même secondaires, sèment le trouble dans notre esprit. Un tueur en série particulièrement odieux est-il entrain de sévir à Forks ? J’ai littéralement bouffé ce roman, autant happée par le suspens, que par l’histoire de la relation bancale entre Savage et Tyee.

Parce que la vérité fait froid dans le dos, parce que l’auteure ne nous ménage pas, elle n’a pas eu peur d’aborder le sujet délicat de l’enfance en danger et maltraitée. C’est audacieux et particulièrement réussi, digne d’une série à suspens sur Netflix.

Si j'aurai aimé quelques chapitres supplémentaires à la fin, Laura Black en profite pour faire un clin d'œil au Styx Lions.


Parce que pour toutes ces raisons j’ai eu un très beau coup de cœur, pour cette histoire qui m’a remuée et maintenue éveillée jusque tard dans la nuit. La plume fluide et maitrisée de Laura Black est faite pour la romance sombre. Je vous invite à découvrir « Fighting the Beast». Âmes sensibles s’abstenir, mais alors vous louperez alors un thriller de grande qualité, porté par des personnages aussi troublants et cabossés qu’attachants.


NB: je suis curieuse de savoir à quoi ressemble un certain tatouage sur un certain pectoral droit...







18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout