top of page
  • valou

Forbidden Soldier - Erin Graham




Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.


Je dois dire que j’attendais particulièrement de lire « Forbidden Soldier », parce que j’aime la plume d’Erin et aussi par rapport au choix du thème abordé dans ce récit.

Le période de l’occupation allemande en France m’a toujours beaucoup intéressée. C’est un moment si sombre de notre histoire, qui a mis en exergue, paradoxalement, aussi bien ce qu’il a de plus mauvais, comme ce qu’il y a de meilleur chez l’Homme…


Dès les premières phrases, j’ai été totalement imprégnée par la trame. L’ambiance, la description des lieux, les privations, la trouille ressentie à chaque instant par les personnages, sont vraiment bien décrites. L’auteure a fait un grand travail de recherches documentaires et cela se ressent. Erin y a mis ses tripes et à travers l’histoire d’amour passionnée partagée par Eugénie et Ludwig. Elle a su nous offrir un roman dans lequel il y a un parfait équilibre entre le côté dramatique du contexte politico sociétal et la romance addictive à souhait.


Comment ne pas fondre pour le personnage de Ludwig lorsqu’il appelle Eugénie « Mausi »?Leur amour est si fort, si puissant, probablement exacerbé par la guerre. Cet homme est si protecteur envers celle qu’il aime, il ferait absolument tout pour elle. Rien que le prologue donne le ton et dessine les contours de l’ampleur que prendra leur histoire.

Eugénie est une femme moderne pour l’époque. Elle est loin d’être timorée. Lorsqu’elle a quelque chose à dire elle ne se gêne pas ! J’ai aimé lire son audace et son tempérament de feu. C’est aussi une femme courageuse, qui joue habilement de sa position pour sauver les plus opprimés. A travers ce personnage, Erin illustre bien la manière dont il n’y a pas de vision manichéenne à avoir de ce conflit. Beaucoup ont joué sur plusieurs tableaux pour tenter de sauver leur peau et celle des autres, à l’image de Nini de Paris. Bien malin serait celui qui pourrait dire aujourd’hui, comment il aurait réagi à cette époque, d’oppression, de violence, de faim et de stresse intense...


Les personnages secondaires sont tout aussi passionnants et apportent un peu de recul par rapport à la passion partagée par Mausi et Ludwig.


Quel bon moment livresque, j’ai passé ! J’ai dévoré ce livre. Erin aborde dans ses remerciements les remarques qu’elle a pu avoir quant à de possibles anachronismes. Je n’ai absolument pas été gênée par cela car son travail documentaire est vraiment impressionnant. Tout y est : l’ambiance, le contexte, les rebondissements, les moments passionnels qu’on aime tant. C’est une romance historique qui mérite qu’on s’y attarde. Je ne doute pas qu’elle sera publiée en format broché parce qu’Erin le mérite amplement.


Evidemment, comment ne pas avoir un énorme coup de cœur pour « Forbidden Soldier »? C’est mon cas, je suis totalement tombée en amour pour Mausi, son soldat allemand et la force qui se dégage de ces deux-là.

Coup de chapeau à Erin pour cet opus absolument passionnant !





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page