• valou

From Hell To Love - Anna Wendell






Je remercie Anna Wendell pour l’envoi de ce service presse.


Je n’avais pas eu l’occasion de découvrir cet opus d’Anna. Lorsqu’elle nous a proposé de nous faire parvenir son roman à l’occasion de sa sortie en format poche, j’ai tout de suite accepté, pressée de découvrir l’histoire d’Ethan, petit frère de Xander, héros torturé de «Arrogant Lover », publié aux éditions Addictives.


J’ai été très vite intriguée par le côté badass de Léa. Il est plutôt rare de lire des romances, dans lesquelles l’héroïne est plus agressive et plus dure que le héros. Ici c’est le cas. Léa est brisée par un passé très douloureux pour lequel l’auteure maintient le suspense, pour nous révéler des indices au compte-goutte.


Ethan de son côté, est lui aussi affublé d’un passé difficile, écrasé par la surprotection de son grand frère Xander. La rencontre de ces deux être cabossés sur les bancs de l’école Ampère où ils sont inscrits, va provoquer des étincelles. Leur côté torturé en contact de l’un et de l’autre va les emmener sur une pente dangereuse, entre excès et addiction. Ils sont si abîmés que pour panser leurs plaies encore à vif, ils vont se réfugier dans un comportement borderline, ensemble.


Anna Wendell propose une trame divisée en 2 parties. On pourrait décrire ça comme la destruction puis la reconstruction.

Le fil conducteur: L’amour peut-il résister aux excès ? Peut-il être assez fort pour lutter contre ce qui grignote l’esprit de Léa ?


J’ai passé un moment de lecture dense et intense, totalement happée par le destin sombre des héros. De multiples questions sont venues à moi : qu’est-il arrivé à Léa ? Ethan est-il assez fort pour deux, afin d’éviter que sa belle ne s’autodétruise davantage ?


Des thèmes sous-jacents hyper intéressants sont traités avec beaucoup de finesse et de justesse. L’enfer de l’addiction, notamment, est vraiment bien décrit, comme un cercle infernal duquel il faut être rudement fort pour s’en sortir…et bien soutenu par ses proches. J’ai donc été bluffée par le personnage de Léa, torturée au possible, qui m’a beaucoup touchée. Elle s’est forgée une carapace si épaisse, qu’il semble presque impossible de la briser. Ethan m’a scotchée par son incroyable dévotion envers celle qui le chamboule plus que de raison. Il va faire preuve d’une sacrée détermination, sans jamais faillir, pour secourir sa belle.


Si j’ai trouvé le roman légèrement inégal entre ses deux parties, j’ai passé encore une fois un très bon moment avec la plume d’Anna.

A coups sûrs, cette romance est faite pour vous, si vous aimez les histoires intenses et sombres, avec des personnages aussi cabossés que leur passé. L’histoire vous remuera les tripes je n’en doute pas.





24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout