• Jouly

Hot Bastard - Sarah Dheilm



Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.


« Hot Bastard » est une romance New Adult assez classique dans l’univers musical.

Si le héros, Tom, m’a légèrement agacé à faire l’ours mal léché sans raison valable, dès le début, bon vous me direz il correspond avec le titre du book. Du coup, je me suis attachée à l’héroïne Tabatha. J’aime qu’elle lui tienne tête, que sa verve ait du répondant.


J’ai trouvé dommage que toute la partie où ils se cherchent, se frittent soit aussi longue par rapport à l’intégralité du livre et la partie où tout bascule. La tension monte crescendo, entre les deux, mais j’aurais aimé profiter plus de la seconde partie et un peu plus de la fin, avec les explications et leur vie future, même si je me doute qu’on en saura plus avec le tome sur Jay, le bassiste.


Le passé de Tab est lourd mais elle reste solaire, aimante et bienveillante, malgré ses liens passés avec le batteur qui lui laisse un goût amer. Elle a une patience à toute épreuve, c’est une nounou au grand cœur qui est considérée d’égal à égal. Le rapprochement se fera dans une tension sexuelle à couper au couteau. C’est un aspect que l’auteure a su bien mettre en avant tout comme les atouts de son héroïne, sa force et sa fragilité dissimulée.


Il faut dire que le héros est l’archétype du rocker qui vit comme l’entend, baise de façon compulsive toujours pour une unique nuit. Il n’épargne pas Tab dans la provocation à ce sujet et elle le lui rendra bien, ce qui rend certains moments un peu drôles. Ce trait de caractère à rendre coup pour coup à Tom m’a plu et montre ce qu’elle a dans le ventre, et fait les pieds à cet ours grognon. Chez ce personnage masculin, il m’a manqué un je-ne-sais-quoi sur une partie du livre. Il est peut-être trop détaché, le fait qu’il garde toujours ses sentiments et ne dévoile jamais rien, même lorsqu’un enfant entre jeu, est assez déroutant. Sa partie sensible vient un peu trop tard pour moi.


La plume de l’auteure est dynamique et on sent qu’elle tient aux liens très forts entre tous ses personnages. Ce n’est pas qu’un groupe mais aussi une famille.

C’est une lecture agréable, mais dans laquelle il m’a manqué des petits choses, tout en appréciant d'autres aspects. Pour celles qui affectionnent les musiciens taciturnes, provocateurs, elles auront de quoi faire avec Tom.




25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout