• Jouly

(IN) DESTRUCTIBLE - Manon Donaldson



Je remercie les Editions Black Ink pour ce Service de Presse.


Une romance qui intrigue par tous ses secrets !


Et on retrouve l'aîné des frères Parks et quel phénomène...

Un homme so sexy à sa manière : irrévérencieux, provocateur, déterminé, protecteur, et bien abimé par la vie mais des stigmates bien dissimulé sous tous les aspects de sa personnalité !

Cet homme aura réussi à me faire apprécier une héroïne fuyante, qui a son charme .

Manon a su rendre complètement vivante, cette bulle créatrice dans laquelle se met Athéna lorsqu'elle dessine, une vraie transe. On l'admire autant que Trey le fait, élevant le tatouage au rang d'art.


Sur la première moitié du livre, l'auteure met en place cette relation complètement instable, fragile, et électrique. Tout un processus pour apprivoiser la jeune Athéna, avec un jeu de : je t'attire, te provoque pour finir par te repousser, ou t'ignorer. Elle est parfois difficile à suivre l'artiste, mais tout est cohérent, lorsqu'on connait son histoire, il faut être juste patient ... (difficile pour moi parfois !) . On est dans l'analyse des faits, sentiments, comportements des héros, qui se justifient par ces liens si atypiques entre les héros.

Mais du coup j'ai mis du temps à rentrer dans cette histoire, par cette facette très narrative. Heureusement que Trey m'a véritable séduite par sa vision d'Athéna.


Ensuite, on assiste à une véritable démonstration d'amour vital, profond, possessif, par Trey qui annonce à la terre entière que l'artiste est sienne. Une première pour cet homme qui sort de sa zone de confort. Qu'est-ce qu'il est touchant dans sa démarche provocatrice et maladroite, à être toujours dans la peur de ce que ressent Athéna et sa disparition qui est également une constante épée de Damoclès sur ce qu'ils acceptent de vivre.


La seconde moitié du livre est plus "active", on rentre un peu plus dans le vif du sujet.

Les révélations des héros sont de toute beauté, justes, bouleversantes dans le fond et la forme également. Manon arrive à nous surprendre, nous émouvoir avec cet amour inattendu, et vacillant, qui pourrait être dévastateur, en danger par les protagonistes eux-mêmes.

Elle tient son suspense, comme toujours, jusqu'au bout, me tenant en haleine sur cette seconde partie, traitant de sujets qui me plaisent malgré la teneur, et la gravité, de manière différente de ce qui a pu être déjà fait. Elle bouscule la morale, l'interdit la justice amenant un questionnement derrière la lecture pure.


La qualité de plume et l'ingéniosité de cette histoire font qu'on lit avec plaisir même des passages plus descriptifs, attendant avec impatience les passages plus dynamiques, intenses et les révélations.

Un nouvel opus qui ouvre à nouveau sur la vie du petit dernier des frères Parks : Mason.

Je suis très curieuse de voir ce que Manon va réserver à ce jeune entêté à l'image de ses ainés !






13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout