top of page
  • Photo du rédacteurvalou

King Of Scots, Tome 1 - Liv Stone




Je remercie les éditions BMR pour ce service presse.


Je dois reconnaitre que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec « King Of Scots ». Une romance uchronique contemporaine au cœur des Highlands, ça promet une histoire captivante !


Ici on fait la connaissance de Halley, talentueuse et ambitieuse pâtissière qui va faire son entrée à Holyrood, le palais royal d’Ecosse à Edinbourg, qui abrite le roi Aédan Stuart 1ier. Elle va intégrer la brigade qui assure la confection des repas du palais.


Si j’ai trouvé qu’au cours du premier tiers du roman, la trame mettait du temps à s’installer, j’ai ensuite été happée par le récit, malgré la longueur des chapitres. La description des lieux et des paysages permet de se plonger dans l’ambiance. On sent que Liv Stone s’est rendue sur place et s’est documentée. Même si l’histoire de l’Ecosse a été modifiée pour les besoins du récit, l’auteure nous conte avec beaucoup de talent les us et coutumes, qui gravitent autour des personnages de manière captivante.

Ensuite, j’ai particulièrement apprécié le personnage de Halley, jeune femme très douée dans son domaine, à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Atteindre les cuisines royales est un véritable marchepied pour suivre son projet de carrière. Elle se montre combattive et très touchante à la fois. Le fait que Aédan soit devenu roi d’Ecosse et qu’accessoirement il a été son baby-sitter il y a fort longtemps, ne va pas la mettre particulièrement à l’aise. Cependant, Halley va essayer de ne rien laisse paraitre.


Le personnage d’Aédan est très réussi également. Du haut de ses 30 ans, il représente tout ce que l’on peut s’imaginer d’un tel monarque à la tête d’un pays, où les enjeux de pouvoir sont légion. Il a cette arrogance doublée d'une condescendance qui le rendent connard ! Son attitude royale cache une fragilité, cachée sous d’épaisses couches d’une certaine insolence, qu’il ne laisse presque pas transparaitre, tant elle est imperceptible.

La romance ne va pas de soi entre ces deux-là qui se tournent autour, à base de pâtisseries servies à 22h tapantes ! L’un comme l’autre se cherche, alors que rien n’est aligné pour qu’il se passe quoique ce soit entre eux. Pour autant l’attirance est belle et bien présente. Aédan se délecte de provoquer sa « Brioche » et Halley éprouve toutes les peines du monde à ne pas l’envoyer valser. Je dois avouer que le roi donne sacrément chaud. Sa prestance et son charisme transparaissent au fil des pages.


Leur histoire évolue en parallèle d’une trame de fond où complots, clans, traditions encrées et politique ne font pas bon ménage et Halley pourrait bien en faire les frais…


Que vous dire à l’issue de ce premier tome, si n’est qu’après les rebondissements des derniers chapitres, cela nous promet un deuxième opus de haute volée. J’ai tellement hâte de retrouver Brioche et le roi, et surtout de voir comment l’auteure va jongler entre intrigues, menaces, rebondissements et romance. J’ai passé un très bon moment ici, je suis partie en voyage en écosse, de mon canapé ! Cette histoire donne envie de cocooner chez soi, avec des gourmandises, un joli feu de cheminée et un plaid sur les genoux. Mais elle donne aussi envie d’évasion et de découvrir les Highlands et ses secrets, tant la plume hyper maitrisée de Liv Stone m’a bercée tout au long de ma lecture.


Une très belle découverte à lire absolument!






52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page