top of page
  • Photo du rédacteurJouly

Kiss and don't tell - Vancouver Agitators T.1 - Meghan Quinn



Je remercie les Editions BMR et Netgalley pour ce Service de Presse.


« Kiss and don’t tell », Le premier tome de la série des Vancouver Agitators est une romance contemporaine qui sait rendre les hockeyeurs attachants !

C’est presque une slow burn dans le rythme… Nous avons Pacey, le héros qui se démène pour accueillir Winnie, arrivée de façon inattendue, gênée par la situation, au milieu des vacances de ce hockeyeur pro et de ses coéquipiers !

Il est le futur petit ami parfait, prévenant, protecteur, charmeur et drôle. Sauf que comme on le sait d’entrée … Il va y avoir un problème… celui d’avoir caché qu’elle est sortie avec son demi-frère ! Du coup, on sait d’avance qu’il va y avoir un souci au pays canadien mais pas gênant.

Winnie qui pensait juste demander de l'aide à la première maison venue, va se retrouver parmi ces hommes. Elle va devoir composer, apprendre à les connaitre pour se faire sa place parmi eux, surtout grâce à Pacey. C'est une jeune femme assez solaire avec un passé difficile...


C’est agréable de les voir se lier, au cœur de cette nature, mais c’est un peu trop descriptif par moment, avec un rythme très lent entre les personnages. Ce n’est pas ce je préfère même si c’est très bien écrit. On aimerait par moment qu’ils passent la seconde. C’est une agréable lecture qui a été un peu longue à se mettre en route … Mais Pacey sait épicer les moments intimes et coquins ! C’est d’ailleurs un changement radical d’homme lorsqu’il fait parler son désir par rapport à toute sa retenue dans la séduction et l’approche de Winnie.

Les échanges entre les coéquipiers sont un régal à lire car ils sont comme des frères taquins, mais loyaux et respectueux ! Et puis, les autres personnages secondaires, du côté de Winnie sont assez fous également…


J’ai été déçue de la fin… On attend tellement de ce couple qui a mis du temps à se construire et se faire confiance qu’on n’a pas le temps d’en profiter. L’auteure fait des ellipses temporelles à ce moment-là, ce qui m’a frustrée. J’avais encore envie de profiter d’eux en tant que couple.

On les retrouvera sûrement dans les prochains tomes, je suis curieuse de savoir ce que l’autheure réserve à certains des coéquipiers de Pacey !

Un moment de lecture qui fait la part belle à l'esprit d'équipe des hockeyeurs et leur sens de la loyauté et du devoir, et leur générosité.





12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page