top of page
  • Photo du rédacteurvalou

L'infiltrée - Lou Garance




Je remercie les éditions Addictives pour ce service presse.


Le pitch et la couverture (on adore les nouvelles covers d'Addictives!) de « L’infiltrée » ont tout de suite attiré mon œil ! Il me tardait de découvrir la plume de Lou Garance dans ce genre de registre. Je suis une adepte des « romantic suspens » et les thèmes abordés par l’auteure ne sont pas faciles à traiter.

Ici on parle de réseau de prostitution à grande échelle, sous fond de mission d’infiltration.


Nous faisons donc la connaissance d’Elena, alias Bonnie lorsqu’elle travaille. La jeune femme vend son corps aux hommes de passage et s’accommode de sa situation. Elle refuse d’intégrer un réseau, préférant gérer par elle-même sa clientèle. Pourtant, elle est dans le collimateur de la police et de « La Niche », qui gangrène la ville de Sokal. Ce réseau est une véritable pieuvre qui a ancré ses tentacules dans tous les rouages de Sokal…


Contrainte et forcée, pour aider les siens, Elena va devoir infiltrer cette « Niche », en collaborant avec Darcy Aleksev, lieutenant de Police froid et arrogant. Le moins qu’on puisse dire est que leur duo/duel ne manque pas de faire des étincelles. Léna n’a pas sa langue dans sa poche et ne manque pas de ténacité. Quant à Dax, il est déterminé à résoudre son enquête et à démanteler la « Niche », à tout prix, quitte à mettre en danger la vie d’Elena...


J’ai aimé suivre l’enquête, absolument addictive, tremblant pour le destin d’Elena. La vie au sein de la Niche est horrifiante et l’auteure a réussi à nous en décrire les aspects les plus sombres, sans entrer dans des détails trop dark.

L’histoire repose à mon sens sur l’incroyable personnage d’Elena, combative et particulièrement forte, tant elle endure tout au long du roman. La jeune femme sait revêtir son masque « Bonnie », quand cela est nécessaire, et arrive à faire fi de tout ce qu’elle subit, pour mener à bien cette enquête. Elle fait preuve d’une sacrée abnégation, qui force le respect !


La relation conflictuelle, « enemies to lovers », qu’elle entretient avec Dax apporte un certain piment à l’ensemble de la trame. Tous les deux se tiennent tête et s’affrontent la tête haute. C'est simple, ils ne savent pas communiquer autrement qu'en se provoquant! Pourtant, quelque chose de fort gronde sous leur carapace de protection, quelque chose de passionné et très puissant. Les chapitres s’enchainent très rapidement, alternant rebondissements, suspens et moments passionnés. La plume de Lou Garance est vraiment agréable à lire, j’ai vraiment passé un très bon moment en lisant son roman. J’espère qu’elle sera amenée à écrire d’autres histoires de ce genre, car j’en suis friande.

Si vous aimez les histoires faites de danger, offrant en second plan une romance passionnée et électrique, alors « L’Infiltrée » est faite pour vous.




23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page