• valou

Loving Doll - Farah Anah






Je remercie les éditions Black Ink pour ce service presse.


Et si Farah Anah avait eu envie de nous décrire ce qu'est l'amour fou, celui qui écrase tout sur son passage pour ne laisser vivre que des sentiments bruts, violents et passionnels?

Et bien, je crois qu'avec "Loving Doll" l'auteure a marqué ici un coup très audacieux, gonflé et couillu, passez-moi l'expression.


Je me souviendrai longtemps de ce roman. Lors de mon avis pour "Esme", j'avais émis l'hypothèse que si la talentueuse auteure œuvrait pour écrire une Dark Romance, ce serait fatalement détonnant. Et bien, je pense avoir été dans le vrai! Quelle histoire, quels personnages!


Inutile de vous dire qu'il est impossible de rester de marbre face à cette histoire. Vraiment bien écrite, avec un vocabulaire léché, Farah Anah nous entraine aux confins de l'immoralité, de ce qui ne se fait pas et de sentiments interdits. Comment rester de marbre donc, face au personnage de Kai? Cette petite poupée qui arrive au sein du manoir sinistre de Wolfgang, meurtri et anéanti par la disparation de sa petite sœur. Comment rester de marbre face à l'animalité de Wolf, à sa personnalité egocentrique et possessive? Comment rester de marbre en découvrant petit à petit la relation tordue qui se dessine entre ces deux-là?


La frontière entre l'amour et la folie est donc mince et plus j'avançais dans le récit, plus Farah m'a étonnée par ses choix narratifs. Je ne pensais pas que la trame basculerait ainsi. Un coup très audacieux, comme je vous le disais. Âmes sensibles s'abstenir, vos certitudes sur l'amour et la pureté du sentiment, seront balayées. Le besoin de fusionner dans l'autre, de ne faire qu'un, est vraiment parfaitement illustré à travers cette relation dérangeante qui unit Kai et Wolf.


Cette romance ne ressemble à aucune autre, Farah surfe sur la notion de morale et d'interdit avec délectation, on sent qu'elle prend plaisir à raconter cette relation frère/sœur pas comme les autres.


Jusqu'où leur amour va-t-il les mener?


L'ensemble est sombre très sombre. Portée par les points de vue de Kai et Wolf, l'histoire évolue pour nous surprendre à chaque chapitre. C'est addictif bien sûr, comme si en tant que lectrice nous étions un peu "voyeuses" de cette relation aussi étrange que fascinante.

Le personnage de Kai m'a étonnée, choquée et bouleversée à travers son histoire tragique et sa capacité à s'affirmer à des moments où on ne s'y attend absolument pas!

Comme une sorte de conte de fée à l'envers, macabre et implacable, cette romance m'a totalement happée. Je l'ai dévorée.


La plume envoutante de Farah a su encore me séduire et m'entrainer à travers les dédalles cette folle romance. Chapeau l'artiste! Je crois qu'il y a longtemps que la plume de Farah a su me cueillir, mais là j'en suis définitivement tombée raide dingue!


Les méandres de l'esprit des personnages sont finement étudiés. Chaque personnage de l'histoire ne semble pas correspondre à l'image qu'il renvoie. Chapitre après chapitre, Farah déconstruit nos certitudes établies au début du roman et nous entraine dans des chemins tortueux. Divin!


Vous l'aurez compris, je vous recommande totalement la lecture de cette dark romance psychologique, si vous être fan du genre vous ne serez pas déçues. Si ce n'est pas dans vos habitudes livresques, laissez-vous guider et entrainer dans "Loving Doll", roman aussi dérangeant que magnifique!







©2020 par Chasing Romance. Créé avec Wix.com