top of page
  • Photo du rédacteurvalou

Nom de Code Vampire - Pauline Libersart




Je remercie Pauline Libersart pour sa confiance et ce service presse.


Pauline Libersart nous propose une série de romances à suspense intitulée « Les prédateurs». J’ai précédemment « Tiger » et « Hunter ». Le premier est le plus sombre des trois opus publiés. A chaque tome j’ai passé un excellent moment, il me tardait donc de découvrir celui consacré à «Vampire ».


Dès les premiers chapitres, Pauline m’a embarquée dans cette nouvelle aventure comme elle sait si bien le faire. Ana, l’héroïne, est très attachante, parce qu’elle pourrait nous ressembler, tant elle s’apparente à une héroïne du quotidien. Elle manque de confiance en elle car peu (voire pas du tout) soutenue par son entourage familial nauséabond. Sa rencontre avec Rafael est idyllique et presque inespérée selon elle.


Pauline a réussi sur le premier tiers du roman à installer la relation entre Ana et Rafael. Puis un sacré Plot Twist, véritable élément déclencheur, fait basculer l’histoire et le côté «suspens » de la trame prend alors toute son ampleur. Ce tour est remarquablement bien amorcé par l’auteure. J’ai aimé la manière dont elle a fait évoluer le personnage de Rafael par la même occasion.


Les détails des scènes d’action et le modus operandi de l’équipe d’élite formée par Tiger, Hunter, Vampire ainsi que leurs autres compères, sont bien expliqués: on imagine sans mal leurs mouvements, presque comme dans un film. Les relations entre ces types hyper doués sont aussi très chouettes à découvrir, entre testostérone (sans trop en faire) et humour. Une petite famille de cœur éclot peu à peu entre eux. Il est d’ailleurs plaisant de retrouver Jamie et Emma, héros de « Hunter », au détour de plusieurs scènes.


J’ai donc lu très rapidement ce troisième tome, vraiment addictif. J’ai voyagé à travers ce roman, les scènes action sont au RDV et les personnages sont attachants. Il m’a juste manqué un petit côté un peu plus spicy entre Ana et Vampire pour assoir davantage l’intensité de leur relation.


J’ai hâte de connaitre l’histoire des autres « prédateurs », notamment l’Archange, dont la désinvolture et la séduction cachent une personnalité bien mystérieuse que j’ai hâte de découvrir.





33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page