top of page
  • Photo du rédacteurvalou

Over The Bars, Tome 1 - Lindsey T.




Je remercie les éditions BMR pour ce service presse.


Je n’avais pas eu l’occasion de lire la duologie « Over the Bars » dans sa première édition. Les nouvelles covers sont l’occasion pour moi de découvrir cette romance et surtout de retrouver la plume de Lindsey T. que j’affectionne tout particulièrement.


C’est entre le passé et le présent que nous apprenons à faire connaissance de Nell et Mac. L’alternance de leurs PDV lorsqu’ils ont 16 ans et celui 8 ans plus tard, nous permettent de comprendre leur personnalité, ce qui les a uni et ce qui les détruit. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’à travers la très belle plume de Lindsey T., on ne peut qu’être touchés par ces deux êtres faits l’un pour l’autre, mais que les circonstances séparent.


J’ai d’abord été captivée par Nell, cette jeune femme atypique a trouvé un semblant d’équilibre au cœur de New York, entourée de ses 2 colocataires et amis, exerçant un métier qui lui permet d’arpenter la Grosse Pomme à vélo. Son frère, Luke, est en prison, et la cycliste fait son possible pour l’aider du mieux qu’elle peut. Ravagée par son passé, elle fait front et nous donne à lire un personnage très attachant, si forte et si fragile à la fois.

Ensuite, j’ai été absolument touchée par la tendresse incommensurable de Mac pour Nell. Il est enfermé dans un carcan familial imposé par son père, dont il n’arrive pas à se détacher. Alors qu’il prend la direction de Del.Ex, société dans laquelle Nell est coursière, il ne s’attendait pas à retrouver son premier amour, celle qu’il a tant aimé et qu’il aime toujours aussi fort…Il s’accroche, fait preuve de patience et de douceur envers Nell, dans le présent comme dans le passé. Mac peine à s’affranchir de l’oppression exercée par son père.

En le lisant, je n’ai eu qu’une seule envie : qu’il s’oppose à son père une bonne fois pour toutes.

Ici le trope principal est un « lovers to enemies to lovers ». Là où l’auteure signe une trame vraiment bien orchestrée, est qu’elle distille au compte-goutte des éléments sur le passé de ses personnages, qui font ce qu’ils sont aujourd’hui. Leur attirance inévitable et les profonds sentiments qui les unissent sont hyper émouvants, que j’en ai souvent eu les larmes aux yeux. Ajoutez à cela des rebondissements, des pointes d’humour de-ci delà, et un entourage toxique au possible et vous obtiendrez un premier tome addictif offrant une histoire d’une grande sensibilité.


A peine ai-je fini de lire le premier tome, que j’enchaine avec le suivant, car il est impossible de ne pas avoir envie de connaitre la suite, avec le cliffhanger de dingue à la fin du premier opus ! D’ailleurs, il existe une version intégrale du roman en version numérique (je dis ça…je ne dis rien, je pense simplement à ménager votre palpitant !).


Rendez-vous pour mon avis pour le tome 2, hâte de connaitre ce que va réserver l'avenir à Nell et Mac!






30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page