• Jouly

Pas sans elle - Anne Cantore


Je remercie l'auteure Anne Cantore et Cherry Publishing pour ce Service de Presse.


Je découvre cette auteure dans un nouveau genre de romance, et je peux dire que le changement lui réussit à merveille, puisque cette histoire m’a prise aux tripes dès le départ. (Non pas que le romantic suspense ne lui convenait pas, bien au contraire !) Le thème choisi par Anne est réellement émouvant, parce qu’il pourrait arriver à n’importe qui, à l’heure actuelle, et pourtant on ne le souhaite à personne.


Greg m’a touché dès les premiers chapitres (hormis le prologue, on va dire) car vivre avec une telle peine, culpabilité, ce n’est pas humain. Et pourtant, il veut en faire ressortir quelque chose de beau de cet enfer, mais ce ne sera pas la pensée de tout le monde.

Cassie est une jeune femme lumineuse et forte malgré ses failles, son passé. Elle a un cœur immense, une volonté de fer, freinée par ses peurs les plus profondes, ce qui la rend humaine.

J’aime ce lien profond qui la lie à Greg, on pourrait le juger malsain et pourtant, l’auteure a su très bien transmettre les pensées, les doutes du personnage masculin, pour que toutes ses intentions soient claires, explicites mêmes lorsqu’elles évoluent.


La plume d’Anne Cantore que j’adore, est une nouvelle fois d’une justesse, d’une délicatesse et d’une précision sur la relation Grégoire et Cassie, mais aussi tout ce qu’ils traversent, le jugement d’autrui.


C’est difficile, délicat, bouleversant, j’aime le début, les situations choisies, avec un petit côté cocasse, drôle apporté par les pensées de Greg, un peu plus débridées que celles de Cassie. Chacun redécouvre sous le regard de l’autre, la sensualité, le désir, le plaisir simple comme intense. C’est une lutte vers le bonheur, l’acceptation, le deuil, que Greg porte admirablement.


Mon dieu, que j’aurais pu partir au combat pour défendre Cassie contre Juliette, faire ma Sarah pour leur laisser le droit d’être heureux après toutes les épreuves qu’ils ont dû traverser. L’amour ne se choisit pas, il se vit et doit permettre d’être heureux peu importe avec qui, surtout si on ne peut rien changer au passé ! Et puis qui peut se permettre de juger ? de quel droit ? dans quel but ?


La thématique est délicate, mais vibrante de vérité, par les sentiments profonds qui animent les héros, d’audace pour assumer les choix du cœur, et percutante pour faire évoluer les esprits trop endeuillés, douloureux, jaloux vers un avenir plus lumineux. Le format des épilogues successifs m’a légèrement gênée mais apporte une conclusion à la trame.


Une magnifique histoire d’amour, contée par la talentueuse Anne Cantore, que j’ai dévorée en un temps-record, avec les larmes au bord des yeux à certains instants pour l’injustice des maux et/ou mots qui tourmentent les héros !




30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout