top of page
  • Photo du rédacteurJouly

Royal Love Tour - Robyne Max Chavalan



Nous remercions les Editions black Ink pour ce Service de Presse.



Robyne fait partie de nos auteures chouchou à Chasing, alors dès qu’elle publie un nouveau roman, nous sommes au RDV !


Ce que j’aime chez Robyne, c'est qu’elle arrive à nous raconter des histoires d’amour en abordant un thème ou un univers qu’elle documente toujours à fond ! Grâce à cette alliance, elle me capte à chaque fois !


Ici elle nous plonge dans une France d’aujourd’hui régie par une monarchie. A sa tête le futur roi Philéas. Il a tout pour lui, pourtant il lui manque Avril, la femme de sa vie qui l’a fuit 5 ans auparavant. La jeune femme lui manque terriblement, tellement qu’il en souffre. Il est alors prêt à tout pour la faire revenir à ses côtés, là où sa Majesté Phi estime qu’elle doit être…

Avril va donc revenir auprès de son amour, mais elle ne va pas faciliter la tâche au despote de son coeur !


Leur rapport de force est particulièrement génial à lire, entre tension érotique à couper au couteau et désaccord fondamental.

Philéas m’a parfois heurtée dans son comportement et sa façon d’agir envers Avril. En tant que monarque, il assume totalement son côté « je veux, j’obtiens », mais il a une manière de contrôler et de manipuler Avril qui m’a souvent déplu. Pourtant et paradoxalement, je me suis malgré cela attachée à lui, à sa dualité et surtout à la façon dont il aime éperdument Avril.


La jeune femme m’a beaucoup touchée aussi, elle est le pendant de Philéas. Elle le tempère et lui remet les pieds sur terre lorsque c’est nécessaire. Avril est tenace et malgré ses doutes, elle s’accroche, animée par l’amour profond qu’elle ressent pour Phi.

Avril a aussi un petit grain de folie que j’ai adoré lire et j’ai particulièrement kiffé lire Hervé et Cassandre qui m’ont très souvent fait rire.


Avril et Philéas s’expliquent souvent à l’horizontale, pour des scènes particulièrement spicy, mais la fonction du roi l’oblige souvent à faire des choix qui peuvent blesser Avril...La gestion du royaume est primordiale...voyez un peu l’ampleur du dilemme qui se joue entre ces deux-là.


Ajoutez à cela des personnages secondaires absolument géniaux, tous avec un brin d'excentricité, un régal absolu à lire. Au sein du palais de l’Elysée, on ne s’ennuie pas c’est le moins qu’on puisse dire! Robyne a réussi à créer une alchimie entre tous ses personnages, pour donner vie à un ensemble totalement addictif, avec beaucoup d’humour, d’érotisme savamment dosé comme il faut et des pointes de suspens avec le Libertin Rouge qui rôde...


Je me suis donc délectée avec « Royal Love Tour », le contexte hyper travaillé est un décor original pour servir l’incroyable et immense histoire d’amour qui lie Avril et Philéas. Encore une fois, Robyne orchestre avec talent son nouveau roman, je ne peux donc que vous conseiller de le lire, vous allez passer un moment délicieux à n’en pas douter !!



Royal Love Tour est une romance contemporaine royale et épicée.

Or, il ne faut s’arrêter à juste ces adjectifs, elle est bien plus. En effet puisqu’elle se situe dans cette France actuelle, Robyne a voulu que nous ne soyons plus dans une république mais bien dans une royauté.


Elle a fait un travail de folie pour que tout se tienne, soit évident et naturel, tout en ayant les codes ancestraux, voire parfois désuets de la royauté. C’est un régal à lire tellement c’est intégré avec ingéniosité, délicatesse et modernisme parfois aussi. J’avais comme une petite impression d’être la série « The crown à la française », avec quelque touche de « Versailles » !

Tout est pensé jusqu’à chaque citation qui illustre chaque chapitre du livre, ou citation japonaise du collègue d’Avril.


Et alors quelles familles nous avons là, Les Bourbon-Orléans et Pierredor, des esprits libres dans un univers d’étiquettes et d’aristocratie !!!! Toute une ambivalence qui apporte une fraîcheur et un ton qui se laisse lire avec bonheur. Que ce soit entre les fratries ou les héros, ça ne mâche pas ses mots, ça se cherche avec des reparties bien senties, sans oublié les pensées loufoque et sans filtre ! Pour exemple, Avril, notre héroïne, ne cesse de donner des surnoms à Phileas, le roi, tout au long de l’histoire ; Exasperanjesté, Arrongajesté… en sa présence comme en absence, toujours à propos, et assumé, j’ai adoré.


Je parlais d’ambivalence : tout l’enjeu de cette romance est l’amour que l’on porte à un homme de pouvoir, difficile de dissocier cet amour entre la personne et son statut, son rôle qui parfois demande des sacrifices, des secrets, pour des enjeux politiques.

En effet, Phileas est un homme avant le roi, et on ne cesse de voir les différentes facettes de cet homme : l’amoureux, le délicat, l’autoritaire, le protecteur, le tyrannique, le dominant… qu’il doit parfois mettre en veilleuse pour le bien de la France.

C’est ce qui fait son charme, qu’on adhère à lui, comme parfois on pourrait s’énerver comme Avril.

Arriver à aimer tout de cet homme malgré son statut ou pas ?


Mais il faut dire que Robyne a tellement lié ses héros par un amour, puissant, profond, indéfectible, qu’il se comprend avec des actes plus qu’avec des mots entre eux. Cela a pour conséquences des scènes bien chaudes entre ces deux personnages. Il faut bien avouer qu’il est bouillant le roi de France !

On assiste à un nouveau départ, certes avec des dés pipés depuis le début, puisque exigé par Philéas, mais qui en vaut la peine pour eux. Nul ne doute de l’amour dévorant, sauf Avril. Comme le dit à plusieurs reprises Phileas :

« Avril mon royaume, sans Avril je ne pourrai être un bon roi. »


Une lecture addictive grâce au ton de Robyne mais aussi l’univers et la dynamique des personnages, leur tempérament de feu. On est dans l’ambiance de suite grâce à ce ton que j’affectionne chez cette auteure. Elle m’a cueillie et régalée encore une fois.

Une romance légèrement atypique, mais très recherchée, travaillée, ce qui donne une histoire aboutie et réussie qui se lit avec délectation !

A lire absolument !!!


Note Commune:







22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page