• Jouly

The bad prince - Sarah Dheilm



Je remercie les Editions Addictives pour ce Service de Presse.


The Bad prince est une romance contemporaine où il faut aimer les princesses hautaines, acerbes et les princes froids, arrogants, aimant la vengeance…


C’est une lecture facile, un spin off de Elite Fighter puisqu’on y retrouve d’ailleurs la meilleure amie de Serena, Marine. Dans cet opus, comme dans le premier, les langues se délient et les fous rires sont nombreux !


La trame se devine assez rapidement, on se demande quand leur vrai visage va se révéler à l’autre … Il est difficile de s’attacher à un couple qui joue sur deux tableaux, même si c’est bien fait, c'est un peu dommage.


L’auteure réussit très bien le côté détestable de chacun de ses héros, tout comme ceux des méchants ! Leurs joutes et manigances sont assez folles et drôles parfois, cela se retourne le plus souvent contre Serena, chacun est un adverse à la hauteur de l’autre ! L’aspect plus fragile de Sebastian le rend plus touchant, humain avec cette pointe de romantisme. Sarah Dheilm manie la double facette de Séréna avec facilité et naturel, la peste est de haut vol, tout comme la vraie et empathique princesse qui souffre en silence.


Les rebondissements assez logiques donnent du rythme à l’histoire. Ceux de la fin sont ceux que j’ai le moins appréciés car plus rocambolesques.


Une histoire somme toute assez classique, qui se lit rapidement et facilement.

Un moment livresque divertissant dans la même verve que le premier, avec un aspect plus protocolaire, sérieux, guindé, assez acide dans les échanges, tout en subissant une attirance non voulue au départ, s’ajoute un peu de suspense avec les intérêts cachés de chacun !


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout