• Jouly

The boss next door - Eugenie Dielens


Je remercie les éditions Addictives pour ce Service de Presse.


« The boss next door » est une romance plutôt contemporaine signée Eugénie Dielens.


J’étais ravie de retrouver sa plume pour partir en Ecosse avec une étudiante en histoire égyptienne, Anna. Elle est touchante au départ avec ses manières simples d’appréhender les choses, et son contact avec la petite Charline. Elle se contente de peu, se fait discrète tout en ayant tapé dans l’œil du jeune père en deuil, Liam White.

L’auteure cultive ce côté solaire et naturel d’Anna, tout comme celui froid et énigmatique de Liam.


La première partie du livre qui est du point de vue de l’héroïne m’a assez plu me faisant découvrir son installation, ses études, sa relation avec Charline. La vitesse de changement d’attitude de Liam a été un peu trop rapide à mon goût, même s’il continue son jeu de « te chauffer pour mieux te repousser ou t’ignorer. ». Cet aspect détaché, peu loquace de son personnage, a du mal à nous faire croire à son attirance, tant que nous sommes avec le ressenti d'Anna.


J’ai moins apprécié la seconde partie, parce qu’Anna devient indécise, alors qu’elle était assez affirmée au début du livre. Elle va douter de tout, remettant pas mal de choses en cause alors qu’elle est amoureuse, et que Liam va tout faire pour elle contrairement au début. J’y ai trouvé quelques longueurs à travers les réticences d’Anna. À ce moment du livre, c’est du point de vue de Liam essentiellement, ce qui est intéressant. Il en devient plus humain, plus attendrissant dans ses efforts et son rôle de père.

C’est une romance assez traditionnelle dans la trame, elle nous emmène dans la ville d’Édimbourg, un cadre agréable et bucolique. L’auteure aborde les thématiques du deuil, de la place du parent, et de l’écart d’âge, sans toutes les développer. J’avoue avoir un sentiment mitigé sur cette lecture. Même si la plume d’Eugénie est agréable, certains aspects de l’histoire m’ont moins convaincue, mais sauront surement plaire à bien des lectrices.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout